REFLEXION

L’ami de mon ami est mon ami



L’ami de mon ami est mon ami
Savez-vous qu’en ces temps rien ne se fait sans une relation bien placée comme on dit. Pour avoir un projet, il faut toucher un mot à l’ami, lequel intercèdera en ta faveur auprès de son ami, où à défaut cet ami à son tour fait passer le mot en ta faveur auprès de cet autre ami, pour qu’il puisse t’accorder ses privilèges et décrocher un petit projet de gré à gré, sauf si on n’a les coudées franches et des relations vraiment solides pour être déclaré le moins disant dans tel ou tel marché. Faute de falsifier ou de traficoter, on vous remet discrètement les tarifs officiels du projet en question pour ne pas les dépasser en remplissant le devis estimatif et de cette manière on est sûr d’être retenu le plus normalement du monde par le comité d’ouverture des marchés, sans que personne n’en doute une seule seconde, on y voit que de la fumée. Et on dira devant tout le monde et à qui veulent les entendre, que l’ouverture des plis eût lieu dans la transparence la plus totale. Certes oui, mais à l’algérienne, car l’attaché case est juste à côté.

. .
Samedi 29 Mai 2010 - 11:26
Lu 509 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+