REFLEXION

L’ambassadeur français à Alger répond au ministre marocain

Bernard Emié, l’ambassadeur français en Algérie, répond aux propos de Mezouar accusant Alger de chercher à nuire aux relations maroco-françaises. Le diplomate, en visite à Tlemcen, les a jugés « irresponsables ».



L’ambassadeur de France à Alger, Bernard Emié a marqué le point sur les propos du ministre marocain des Affaires étrangères accusant l’Algérie de chercher à torpiller les relations entre le Maroc et la France qu’il juge d’ « irresponsables », en expliquant que la France en tant que membre du Conseil de sécurité respecte aussi bien les résolutions onusiennes relatives à la question sahraouie que le rapport dressé par l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental, Christopher Ross. Par ailleurs, concernant le gaz schiste, le diplomate français,a souligné que la France est prête à exploiter les gisements de gaz de schiste en Algérie après que Sonatrach ait lancé un appel d’offres international, a annoncé mercredi l’ambassadeur de France en Algérie en marge d’une conférence de presse tenue au Centre culturel français à Tlemcen.Selon Bernard Emié, le renforcement du partenariat français avec l’Algérie dans ce domaine et l’une des priorités de l’Hexagone pour hisser les relations économiques entre les deux pays.  S’agissant de la visite qu’effectuera le Premier ministre, Abdelmalek Sellal en France, le diplomate français a fait savoir que la visite coïncide avec le 70e anniversaire de débarquement des Alliés à Toulon (France) lors de la Seconde Guerre mondiale, ajoutant qu’elle sera suivie d’une visite officielle de Manuel Valls en Algérie, au premier semestre de l’année en cours.  
 


Nadine
Samedi 7 Février 2015 - 19:31
Lu 783 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+