REFLEXION

L’ambassade de France veut récupérer ses logements



L'ambassade de France à Alger a engagé une procédure judiciaire pour récupérer ses 70 logements à Ain Llah (Dely Brahim) que des familles occupent depuis 1994, après l’attentat terroriste qui a fait cinq victimes françaises. Ces familles, dont la majorité était employée à l’ambassade de France, payaient leur loyer mensuel par une retenue de 10% de leur salaire. Dans un communiqué, l'Ambassade de France à Alger affirme que ces logements font partie de son patrimoine. ”Ces logements font partie du patrimoine immobilier de l'Ambassade. Ce sont les accords d'Evian qui le précisent. L'Ambassade a pour objectif de loger ses propres employés (de nationalité algérienne) dans ces logements, dont certains sont occupés sans titre. Dans ce but, un certain nombre de procédures ont été engagées devant la justice algérienne, conformément au droit algérien.

Réflexion
Samedi 26 Mars 2011 - 09:31
Lu 409 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+