REFLEXION

L’alter ego d’Ali Belhadj à Benghazi



Vendredi passé, la prière de ce jour a été diffusée en direct sur la chaîne Qatarie Al-Jazeera, à partir de Benghazi. Le prêche a été réalisé par un responsable des associations de frères musulmans libyens comme indiqué dans un bandeau déroulant sur les écrans. Jusqu’ici rien d’anormal sauf que le prédicateur était d’une virulence telle qu’on croirait entendre Ali Belhadj du temps où il enflammait les foules. Propos inquisitoires, surenchère délirante d’anathèmes, décidant de la piété et de l’impiété, malédictions prononcées à la volée…ont émaillé ce discours qui n’avait rien d’un prêche religieux. Ce responsable religieux, membre de la tentaculaire internationale islamiste était dans une telle folie hystérique que la haine qu’il débitait donnait froid au dos.

Réflexion
Dimanche 1 Mai 2011 - 10:46
Lu 443 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+