REFLEXION

L’UNIVERSITE DE SIDI BEL ABBES AU CŒUR D’UN AUTRE SCANDALE ? : La police enquête sur une affaire de détournement de deniers publics

Une affaire de détournement de deniers publics a animé il ya presque une année les discussions des universitaires au lendemain de la mise en retraite du financier du rectorat.



L’UNIVERSITE DE SIDI BEL ABBES AU CŒUR D’UN AUTRE SCANDALE ? : La police enquête sur une affaire  de détournement de deniers publics
Le refus de son remplaçant désigné par le trésor de la wilaya d’être installé au poste et les dizaines de lettres anonymes sur un prétendu détournement de deniers publics ont réveillé des soupçons chez les services de sécurité qui a-t-on appris ont déclenché une enquête diligentée par la brigade économique et financière de la police dont les premières investigations et auditions de témoins ont été déjà entamés. Selon les premiers éléments de l’enquête, le préjudice causé à la gestion des marchés de l’université s’élèverait à des dizaines de milliards de centimes échelonné depuis l’année 2005.Des sources dignes de foi et au fait des détails du dossier signalent des irrégularités dans les écritures comptables qui aboutissent à des erreurs dans les situations et les factures des fournisseurs. Les virements qui seraient frappés « d’erreurs »atterrissent après dans un compte trésor appelé « compte d’attente » et le tour de passe est joué. C’est justement ce compte d’attente qui intéresse les enquêteurs de la police car signalent nos sources d’information des mouvements douteux auraient été opérés sur ce compte .Les inspecteurs de la BEF s’attèlent à vérifier les identités des fournisseurs et entrepreneurs ayant bénéficié de marchés avec le rectorat de l’université pour s’assurer de leurs éventuels relations familiales avec des responsables de l’université.si les résultats de l’enquête confirment les soupçons sur une gestion douteuse c’est toute une chaine de responsables de l’université et du trésor public qui auront à s’expliquer devant la justice a-t-on commenté. Est ce qu’il s’agit d’un autre scandale qui menace l’université de Sidi Bel Abbès ? Celui de notes falsifiées de la faculté de médecine qui a éclaté au début de l’année universitaire écoulée n’a  pas encore totalement été oublié et continue de meubler les débats sur la place publique.

D M
Samedi 3 Novembre 2012 - 01:00
Lu 494 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+