REFLEXION

L’UGCAA d'Oran craint la flambée des prix durant le Ramadhan



Le coordinateur local  de  l’Union  générale  des commerçants  et artisans algériens  a estimé que la flambée des prix de ces derniers jours précédant le mois sacré de Ramadhan est liée essentiellement à cette course effrénée des consommateurs pour l’achat des denrées alimentaires et de la prolifération des marchés illicites incontrôlés, en dépit des mesures prises par les pouvoirs publics pour endiguer ce phénomène. Sur ce registre, Mouad Abed  n’a pas manqué l’occasion d’attirer l’attention des consommateurs et des responsables du secteur des risques des intoxications  alimentaires, eu égard à la prolifération des marchés informels et des produits incontrôlés, dont des produits laitiers et de pâtisserie, exhibés tout au  long de la journée au soleil. Notre interlocuteur jette la responsabilité de cet état de fait aux services des communes qui restent selon lui indifférents  aux appels incessants des consommateurs et services compétents. D’autre part, le responsable  local de l’UGCAA a rassuré  les consommateurs sur la disponibilité de la viande blanche durant le mois sacré de Ramadhan, notamment le poulet congelé à des prix ne dépassant pas les 230 dinars.                        

Medjadji. H
Samedi 6 Juillet 2013 - 10:24
Lu 94 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+