REFLEXION

L’OPERATION ANTITERRORISTE SE POURSUIT EN KABYLIE : Seize terroristes tués, 7000 militaires participent à l’opération

Pour le cinquième jour consécutif, l’opération antiterroriste lancée dans les maquis de Sidi Ali Bounab, en Kabylie, se poursuivait ce lundi. Les premiers éléments d’information font état de pas moins de seize terroristes ont été abattus, depuis jeudi dernier, par l’armée selon un nouveau bilan provisoire obtenu hier lundi 13 décembre de source sécuritaire.



L’OPERATION ANTITERRORISTE SE POURSUIT EN KABYLIE : Seize terroristes tués, 7000 militaires participent à l’opération

Un précédent bilan faisait état de dix islamistes armés tués. Du coté de l’armée, la même source a précisé que quatre militaires ont été blessés dans les affrontements avec les terroristes. Les corps des terroristes tués ont été acheminés à l’hôpital de Bordj Menail, dans la wilaya de Boumerdès, pour les besoins de leur indentification, a ajouté la même source. Des tests ADN devraient être pratiqués sur les corps. Les militaires ont également désamorcé une quinzaine de bombes artisanales posées par les islamistes armés dans la région de Tadmait, proche de Sidi Ali Bounab. Plus de 7.000 militaires, appuyés par des éléments des forces spéciales, participent désormais à ce ratissage. Le réseau de téléphonie mobile était toujours brouillé lundi en fin de matinée et les militaires ont réussi à pénétrer dans la forêt dense et occuper des points d’accès stratégiques. Pour brouiller les réseaux téléphoniques, l’armée a utilisé des équipements acquis récemment aux Etats-Unis. Les opérateurs mobiles n’ont pas été informés au préalable de ces coupures sur leur réseau.  Cette opération de grande envergure, la première de cette ampleur en Kabylie, a été déclenchée suite à des informations faisant état de la présence d’une cinquantaine de terroristes dans la forêt de Sidi Ali Bounab où devait se tenir une importante réunion des chefs d’Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI). Ces informations ont été récoltées après la mort d’un des responsables d’AQMI pour la région centre du pays dans une embuscade de l’armée, le 5 décembre près de Bordj Menail à l’est de Boumerdes. Sur le corps du terroriste tué, les services de sécurité ont saisi plusieurs documents contenant des informations sur les projets des groupes armés.


Ismain
Mardi 14 Décembre 2010 - 09:45
Lu 757 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+