REFLEXION

L’ONU décore Israël et bénit l’Arabie saoudite

‘’On trouve toujours de l'argent pour faire la guerre, jamais pour vivre en paix" Albert Brie - sociologue canadien

Ce n’est plus un secret de polichinelle, alors qu’Israël se paye la tête depuis sa création en 1948 du droit international et se permet impunément de violer toute une panoplie de résolutions de l’ONU.



Cette organisation internationale dite Onusienne  vient  récemment et sans scrupule et au mépris de la logique morale et des valeurs sociales de lui attribuer pour le comble des combles la présidence  d’une commission qui relève du droit  et de l’équité .Cette importante commission est chargée de l’élaboration de textes  relatifs au droit international.
  Le droit international couvre un large éventail de questions de portée internationale telles que les droits de l'homme, le désarmement, les problèmes se rapportant à la  nationalité, le développement durable et le commerce mondial, l’élimination du  terrorisme, tribunaux internationaux…. Le droit international définit les responsabilités juridiques des États dans leurs relations les uns avec les autres et les rapports que peuvent avoir ces États avec les individus qui vivent sur leur territoire.
"Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé."
Nelson Mandela - 1918-2013 - Un long chemin vers la liberté, 1996
Israël va s’en occuper à sa manière pour mieux appuyer le principe de « deux poids deux mesures » Israël est  un pays colonial qui se  permet d’avoir ce privilège de la présidence de cette dite  commission  juridique parmi d’autres commissions spécialisées de  l’assemblée générale de l’ONU .Cette action bien évidement avec la complicité des USA, de la France, la G.B  dont ces derniers  sont soumis au grand maitre : les Oligarchies avec ces deux faces :Le Sionisme et l’Impérialisme
Cette ONU ne finit pas de se  disqualifier et se dévaloriser dans le même temps, car  il y a quelque temps le même phénomène  portant sur la désignation de l’Arabie saoudite comme premier  représentant  du panel du conseil des droits de l’homme, les valeurs universelles sont apostasiées par les nations unis  qui devaient en principe dicter la  bonne et juste conduite de l’ONU.
L’Arabie saoudite a été mise sur la liste noire pour ses crimes contre des enfants perpétrés au Yémen.  Sans justification ni aucune explication ou la moindre raison ou  motif,  l’ONU vient de la retirer  de cette liste.
L’Arabie saoudite  préside actuellement une commission de l’ONU chargée des Droits de l’homme !, elle était allée jusqu’à  de cesser tout financement pour programme humanitaire de l’ONU et même menacer de quitter  carrément l’ONU.
« Ban Ki-moon », secrétaire général des Nations unies vient de  s’exécuter publiquement , puis il s’interroge quant aux autres pressions qu’il dût subir de la part de la monarchie saoudienne, insistant surtout sur  leurs intérêts financiers de sa « boite » tout en  oubliant et surtout méprisant  les intérêts géostratégiques  tel que sur le droit de  vivre des  enfants yéménites ,de gaza ,de Syrie d’Irak…...
Le dossier établi par l’ONU contre les crimes saoudiens au Yémen ne laissait nul place au doute car il  était bien affermi et les medias ont rapporté  bien des faits..
Par ailleurs, les ONG humanitaires comme Human Rights Watch (HRW) plus humanitaire que les gouvernements composant cette « boite » Onusienne ont  crié  sans attendre  à la reddition de cette ONU.
Ce retournement Onusien  illustre  bien l’agonie d’un système de » deux poids deux mesures » qui n’est même plus capable  de sauver  une apparence et une  crédibilité au profit du droit  de l’enfant. La puissance financière ou oligarchique  permet de gré ou  force cette volte-face odieuse
Par conséquent devant cet état de fait, on remarque une absence flagrante de fiabilité et de crédit de ce système international  se permettant de dire et ne pas faire à propos de  la protection des droits de l’homme, droit des enfants et se permet  avec un cynisme et une grossièreté  sinon un dédain de placer à la tête de cette institution sensée représenter  et protéger ces valeurs universelles, ces représentants  sont les champions qui violent  ces valeurs et principes des droits de l’ homme.
L’élection de l’ambassadeur israélien de l’ONU à la tête de cette commission des droits de l’homme  a provoqué une vague d’indignation et de critiques  à l’échelle même du petit lambda de cette planète.
Cette élection porterait un  préjudice certain  à la crédibilité et au statut de la commission des droits de l’Homme de l’ONU dans les jours, mois et ans à venir.
En faisant  allusion aux multiples cas de violation flagrante des principes de la Charte des Nations unies, des lois internationales, des droits de l’Homme et  surtout de ceux de la nation palestinienne par l’entité sioniste,  c’est  une insulte, une grossièreté de la Charte Onusienne et des idéaux pour lesquelles cette  ONU a été fondée.
Une figure historique de l’OLP (Organisation de libération de la Palestine) « Hanan Ashrawi », a déclaré  il y a quelque temps  :
« Il est ironique qu’un état qui continue à violer la loi et les conventions internationales, les lois humanitaires internationales et nombre de résolutions de l’ONU, soit nominé pour diriger une commission juridique dont l’objectif est de promouvoir la législation internationale et de protéger les libertés et les droits fondamentaux de l’Homme ».
La désignation d’Israël a la tête de cette fameuse  commission des droits de l’ homme  décrédibilise le système légal international .On s’attendait à une sanction très sévère à cette entité criminelle et la mettre au banc des nations. Par contre, le monde(ONU) va contre sens  et  décide d’offrir un  grand mérite  pour toutes  ses violations flagrantes de la législation internationale depuis sa création. C’est une infamie !!De voir Israël, Etat terroriste par excellence, désigné et honoré à la tête d’une commission Onusienne chargée de proposer des mesures pour lutter contre le terrorisme !!!
Cela montre encore une fois le degré de soumission au sionisme et à l’impérialisme  des instances internationales.
"Imagine tous les gens vivant en paix" John Lennon
Ainsi va le monde la globalisation et la financiarisation ne peuvent apporter  de paix et de prospérité pour cette planète. Les valeurs d’aujourd’hui ne reposent plus sur la morale, c’est l’intérêt qui prime, qui décide et qui s’applique au nom de la loi de la force.  
/*EXTRAIT DU RAPPORT  DU S/G DE L’ONU
« Le rapport du Secrétariat général de l’ONU, lui-même, établissait qu’en 2015 plus de 785 enfants avaient été tués au Yémen, plus de 1000 avaient été blessés et que 60% de ces pertes-là étaient directement imputables à la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite » (HRW).
/*SPUTNIK/Enfants tués au Yémen: Ban Ki-Moon recule face à Riyad Enfants tués au Yémen: Ban Ki-Moon recule face à Riyad

 

Benallal Mohamed
Samedi 18 Juin 2016 - 15:33
Lu 535 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+