REFLEXION

L’Islam en Europe



‘’Au risque de choquer, Je ne veux pas revivre la Saint-Barthélemy ‘’, ce sont les propos d’Alain Juppé, ministre français de la défense, en réponse à une question sur la montée contre l’Islam en Europe, lors de l’émission ‘’Dimanche Plus’’ diffusée sur ‘’Canal Plus’’. En effet, le numéro deux du gouvernement français n’a pas mâché ses mots en lançant : ‘’ Oui, Je suis choqué par les propos de la Chancelière Allemande Angela Merkel’’. La chancelière Allemande avait déclaré : « Les émigrés qui souhaitent rester en Allemagne, doivent s’adapter aux valeurs chrétiennes ». Pour Alain Juppé, il n’y a pas lieu d’épiloguer là-dessus et se dit s’inscrire en porte-à-faux avec ceux qui veulent ou prétendent éradiquer l’Islam, ces gens se trompent lourdement, car l’Islam est la deuxième religion de France, cette religion est pratiquée par plus de quatre millions de français, comment pourrait-on imaginer son éradication. Et au risque de choquer, il lança à l’adresse de l’animatrice de l’émission :’’Je ne veux pas revivre la Saint-Barthélemy’’. Mais il insiste sur le fait qu’il existe quelques groupuscules islamistes radicaux qui n’ont rien à voir avec l’Islam modéré pratiqué par la majorité des musulmans de France qui respecte les valeurs Républicaines. Les groupes intégristes doivent être combattus et aucune tolérance ne leur sera accordée. Il rappelle toutefois, que le christianisme a vécu les mêmes situations par le passé, où des chrétiens intégristes, portés par le fanatisme religieux tuaient et torturaient à mort au nom de Jésus, dans l’impunité totale. Aujourd’hui, l’ordre des choses, a complètement changé, les trois religions monothéistes doivent s’exercer dans le respect des lois de la République, dans un Etat laïque. Les Français doivent comprendre aujourd’hui que leur ennemi n’est pas l’Islam, comme, tentent de le véhiculer certains courants islamophobes et xénophobes, en mettant tous les moyens humains et matériels au service d’une propagande haineuse et dangereuse dans le seul but de faire croire que l’Islam est à l’origine de tous les soucis des européens. Ces courants enfantés par l’extrême droite européenne, notamment aux Pays-Bas, au Danemark, en Suède et dernièrement en Suisse, en Italie et en France, composés essentiellement d’éléments nazis, œuvrent inlassablement pour ‘’éradiquer l’Islam de l’Europe’’ , et pour ce, ils souhaitent voir leurs gouvernements respectifs, expulser tous les émigrés y compris, ceux installés légalement, voilà qui est dit. Ces deux dernières années, la montée de l’Islamophobie, de la xénophobie et du racisme, risque de semer le trouble au sein d’une société européenne mal au point, déjà affectée par la crise économique, le chômage galopant et la pénurie de solutions pour y faire face. Ce sont là autant de facteurs qui peuvent être utilisés par des fanatiques extrémistes pour mettre l’Europe dans une délicate situation.

Amara Mohamed
Mardi 23 Novembre 2010 - 19:22
Lu 348 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+