REFLEXION

L’INTELIGENCE DE CHAKIB KHALIL :Une coentreprise au nom de l’épouse du pharaon Algérien Juba II en Egypte

Y aurait-il une meilleure réponse aux allégations des égyptions, suite à leur défaite face aux verts, que celle par laquelle Chakib Khalil a appelé une coentreprise pétrolière algéro-égyptienne du nom de Selene ?



L’INTELIGENCE DE CHAKIB KHALIL :Une coentreprise  au nom de l’épouse du pharaon Algérien  Juba II en Egypte
Le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil. a annoncé depuis le Caire «J'espère que nous allons signer un accord pour le lancement d’une coentreprise dans l'exploration et la production pétrolière, en Egypte. «L'entreprise s'appellera Selene Pétroleum, du nom de la fille de Cléopâtre qui épousa Juba II, le roi d'Algérie», a-t-il révélé. Selon l’AFP, les capitaux seront répartis à parts égales entre l'Egypte et l'Algérie, qui investiront à travers les sociétés algérienne Sonatrach et égyptienne EGAS et EGPC. M. Khelil a affirmé que les relations entre l'Egypte et l'Algérie, qui avaient tourné à la crise diplomatique après les violences survenues en marge de deux rencontres de qualification au Mondial 2010 de football, «s'améliorent».
En outre, les ministres arabes de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ont affirmé qu'ils ne souhaitaient pas toucher aux quotas de production de l'organisation, alors que les prix du baril évoluent à près de 80 dollars. A ce propos, le ministre de l’Energie et des Mines estime qu'il n'était pas nécessaire de modifier les quotas de production de l'organisation, bien qu'il ait jugé «trop bas» ce niveau des cours. «Nous n'allons probablement pas changer la production», a-t-il dit. Aussi, il a noté que «la demande pétrolière arrive de Chine et d'Inde. Mais je crois que la demande américaine est importante car, si les Etats-Unis ne se rétablissent pas, alors nous aurons un problème de demande pétrolière». La demande américaine n'a pas redécollé par rapport à ses niveaux de crise de l'an dernier. «S'il n'y a pas de reprise, on verra la situation s'inverser», pour ce qui est des cours du pétrole, s'est alarmé M. Khelil. Par ailleurs, Chakib Khelil, assistera aujourd’hui à une conférence de l'Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPEP). Les ministres arabes examineront dans le cadre des réunions du conseil ministériel de la 83e conférence de l'OPAEP, les questions administratives de l'organisation et des projets communs sur le pétrole et le gaz.
La réunion portera également sur l'examen des activités de l'Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole et la présentation des études réalisées dans le secteur du gaz. La situation en Irak qui abrite un centre de formation relevant de l'OPAEP, sera également évoquée.

Sadek
Samedi 5 Décembre 2009 - 23:02
Lu 1604 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+