REFLEXION

L’INSPECTION VETERINAIRE A INSTALLE UNE COMMISSION DE CONTROLE : Découverte de 11 cas de brucellose chez des éleveurs

L’inspection vétérinaire relevant de la direction de l’Agriculture, procédera ces jours-ci, à l’installation d’une commission spéciale pour inspecter toutes les exploitations agricoles après la découverte de 11 cas de brucellose chez des éleveurs de bétail et 56 cas chez des bovins.



Dans ce contexte, les mêmes sources ont expliqué que ces cas ont été découverts chez les éleveurs ainsi qu’auprès des bovins après des opérations de contrôle menées par l'Inspection des services vétérinaires, qui ont touché 21 exploitations agricoles situées à travers la wilaya, tandis que l’opération est toujours en cours, alors que la même source ajoute que la maladie de la brucellose se transmet à l'homme par les animaux, y compris les bovins et lui cause une véritable stérilité, suite à sa consommation de lait frais sans subir des opérations de pasteurisation en plus des maladies des articulations ( rhumatismes ). L’Inspection vétérinaire a lancé après la découverte de ces cas, des campagnes de sensibilisation auprès des diverses exploitations agricoles sur la base de mobilisation d’équipes de vétérinaires qui opèrent à travers toutes les régions et communes éloignées connues par l’élevage de bovins surtout après l'annonce par le ministère de tutelle de l'octroi d’une prime, estimée à 2 dinars par litre au profit des propriétaires de collecte de lait qui permettent aux vétérinaires d’inspecter et prélever des échantillons de sang pour les laboratoires spécialisés et ce, pour la détection de diverses maladies, notamment la maladie de la brucellose. D'autre part, l’ Inspection de médecine vétérinaire a lancé une vaste campagne de vaccination contre la maladie de la fièvre aphteuse après avoir reçu ces jours, une quantité de  12 mille doses de vaccin à partir du laboratoire national de médecine vétérinaire, en confirmant  qu'il a été mobilisé pour cette opération des médecins vétérinaires du secteur public et privé, et l’opération va toucher les moutons et les chèvres tandis que la surveillance des vaches sera limitée à prendre des échantillons de sang pour effectuer des tests sanguins, a-t-on précisé.

Touffik
Lundi 7 Décembre 2015 - 17:02
Lu 259 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+