REFLEXION

L’INDUSTRIE ELECTRONIQUE EN ALGERIE : Un Petit Pas Vers l’Avant

Le Groupe Benhamdi Antar-Trade, détenteur de la marque Condor, a estimé que l’entrée en vigueur de l’accord d’association avec l’union européenne est une opportunité et une chance pour l’industrie électronique en Algérie. Aussi pour l’Etat qui doit créer un environnement favorable pour encourager les investissements dans ce secteur, car l’Europe est consommatrice de 80% des produits électroniques asiatiques.



En Algérie, nous utilisons les mêmes composants. Alors qu’il n’existe plus de barrières tarifaires avec ce continent, le coût est moindre que celui d’Asie. Les Algériens peuvent facilement assurer un avenir commercial florissant avec les pays Européens. Surtout après avoir exporté vers la Tunisie, Le groupe Condor Algérie, vise le marché français et allemand.
Le PDG, Monsieur Benhamdi, Abderrahmane qui comptait avec le statut de fabricant, et le certificat d’origine pouvoir exporter son produit : « Nous ne faisons pas uniquement de l’assemblage mais aussi l’emballage des produits avec des unités spécialisées qui emploient 450 employés » a-t-il déclaré.
Quant au problème de la contrefaçon, Benhamdi a déclaré : « Nous sommes en Algérie des victimes de la contrefaçon et avons intenté des actions en justice des opérateurs pour protéger notre marque et notre modèle » Condor est fabricant de téléviseurs, de frigos et de climatiseurs. D’autant plus que les consommateurs trouvent la garantie et le service après vente. Deux formules inexistantes dans marché informel.
La fin de l’année écoulée, les instances officielles ont pris des mesures à l’encontre de tous les produits de la contrefaçon, notamment la pièce détachée pour l’automobile, mais il reste beaucoup à faire dans ce domaine. Bien que le circuit de l’informel a commencé à perdre du terrain, mais une large complicité des revendeurs devrait être banni de la circulation, seul le retrait du registre du commerce, pourra mettre un terme à cette contrefaçon qui a gangrenée le marché national au vu et su des Douaniers.

A.Ben Brik
Vendredi 15 Janvier 2010 - 11:28
Lu 1883 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+