REFLEXION

L’INDONESIE S’IMPLIQUE EN ALGERIE : Un lourd dossier de partenariat attend la concrétisation



L’un des géants de l’industrie en Asie, l’Indonésie qui est un pays musulman, a décidé d’investir en Algérie, par la réalisation des usines d’industrie. Tous les ingrédients d’entente entre les deux pays sont présents pour l’encouragement des industriels Indonésiens de s’établir en Algérie et participer réellement dans l’exportation aussi du produit national vers l’Indonésie.
D’autre part, et déjà 2194 travailleurs indonésiens sont présent en Algérie, dans le cadre de la réalisation de l’auto route Est Ouest, ils activent sous la supervision de l’entreprise Japonaise, Toyota KOJAL Alors que les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint l’année écoulée 217,610 millions de dollars, légèrement inférieur à l’année 2008 qui a enregistrée 589,419 millions de dollars. Dont l’exportation Algérienne est de 54,320 millions de dollars contre l’importation qui a enregistrée 163,289 millions de dollars.
Les responsables Indonésiens, l’or de leur rencontre avec leurs homologues Algériens, ils avaient proposés un partenariat entre les deux pays notamment dans le contexte de la réalisation en Algérie des unités industrielles d’agro alimentaire qui couvriront les marchés des pays du Maghreb Arabe. La commercialisation en Algérie de l’automobile –Toyota-Inova- Aussi la réalisation de l’installation de transformation des produits de pêche, la réalisation d’un grand projet de production des engrais. Ainsi que d’autres produits qui sont très demandés en Indonésie.
Les investisseurs Indonésiens se sont engagés à exporter une partie du produit réalisé en Algérie, vers l’Indonésie ainsi que le produit Algérien.
Des projets qui semblaient bénéfiques pour les deux pays, ils attendent toujours, la réponse du Ministre Si Hamid Temmar qui selon des informations, le dossier de ce partenariat est à l’étude au niveau des ministres concernés.
Une affaire en or, disaient les économistes, surtout quant il s’agit de produits hautes qualité à des prix compétitifs, qui couvrirons les marchés des pays Maghrébins. Qui sortirons sans doute de l’enclave Européenne.

A. Ben Brik
Mercredi 7 Avril 2010 - 10:28
Lu 493 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+