REFLEXION

L’HOMME A LA « PICANTO » DE LOCATION : 8 mois de prison pour abus de confiance et séquestration



L’HOMME A LA « PICANTO » DE LOCATION : 8 mois de prison pour abus de confiance et séquestration
Tout a commencé par une plainte déposée par une agence de location de voitures signalant la disparition d’un véhicule de marque KIA, modèle « Picanto »dont le bénéficiaire avait dépassé les délais contractuels indiquant la date de la remise. Ensuite, ce fut un appel téléphonique anonyme lancé à la gendarmerie signalant la présence suspecte d’un véhicule de couleur noire. Il était garé sur la route au sommet de la montagne des Lions surplombant la commune de Gdyel, une localité située à une trentaine de kilomètres de la ville d’Oran. Les éléments de la gendarmerie nationale se sont immédiatement rendus sur les lieux indiqués. Ils y découvriront, effectivement, le véhicule signalé avec deux femmes à bord. Deux hommes qui les accompagnaient ont fui à l’apparition des gendarmes et se sont fourvoyés dans la végétation dense à cet endroit. La fouille du véhicule a permis aux éléments de la gendarmerie nationale de mettre la main sur les documents indiquant l’identité d’un individu qui sera reconnu, par la suite comme étant le gendre du de l’homme qui a loué la voiture. Au cours de l’enquête, les gendarmes découvriront que le fameux véhicule a été utilisé pour l’enlèvement et la séquestration de trois jeunes femmes pendant un certain temps. Devant le tribunal, qui siégé dernièrement sur cette affaire, l’accusé a nié en bloc tous les faits qui lui étaient reprochés. Se présentant comme étant entrepreneur, l’homme de 28 ans reconnut a déclaré qu’il avait effectivement loué la voiture en question, au cours du mois de juin dernier pour une durée déterminée. Ceci pour ses déplacements dans le cadre de son travail, parce son véhicule était hors d’usage suite à un accident de la route, mais qu’il ne l’avait jamais utilisé pour les faits qu’on lui reproche. Poursuivant, il précisa qu’un jour il avait confié ce même véhicule à son gendre pour le garer au parking. Selon lui, son gendre n’avait pas fait ce qu’il lui avait et demandé et aurait confié à son tour la voiture à un de ses copains. Que depuis ce jour, il n’avait plus ni vu ni entendu parler de la voiture en question, jusqu’à ce qu’il soit convoqué à la brigade de gendarmerie sans s’expliquer sur la non déclaration de la disparition de la voiture de location placée pourtant sous son entière responsabilité. Les dénégations de l’accusé, quoiqu’habilement formulées, ni l’admirable plaidoirie de la défense ne semblaient pas avoir convaincu les membres du tribunal de Gdyel qui l’a reconnu coupable et condamné 8 mois de prison ferme et 20.000 DA d’amende.

A. Salim
Dimanche 1 Août 2010 - 11:14
Lu 359 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+