REFLEXION

L’Elevage des chiens est de retour au cimetière “Sidi Maazouz” à Mostaganem

Dans une lettre adressée à notre rédaction, les habitants du quartier Souika de Tijditt dénoncent ce qu’ils appellent le retour à l’anarchie



L’Elevage des chiens est de retour au cimetière “Sidi Maazouz” à Mostaganem
En effet, après son nettoyage et la désignation d’un gardien pour veiller à sa propreté, le cimetière de Sidi Maazouz est en train de reprendre l’image qu’il avait avant l’opération d’entretien. Et pour cause, l’ancien gardien aurait repris son ancienne activité d’éleveur de chiens au sein même du cimetière ainsi qu’une autre activité prohibée. Les habitants disent que ce dernier se moque de leur exaspération. Au contraire, il aurait prétendu avoir des connaissances et ne craindre personne.  Situé à Souika « Fougania », le cimetière de Sidi Maazouz, est pour les Mostaganémois un sanctuaire sacré et un patrimoine historique au sens propre du terme pour les générations mais oublié, du fait qu’il a été délaissé et que personne ne s’y intéresse.  C’est un constat outrageant, vis-à-vis des morts d’une magnitude aussi monstrueuse et que la morale réprouve, au vu d’un tel déni et d’un tel laxisme de nos responsables qui n’ont aucune conscience ni considération pour les morts. Les malfaisants, n’ont de cesse de circonscrire la mémoire même des morts et inutile de nous complaire dans la victimisation, voire de chercher à en tirer profit, car l’horreur est à son comble et nous ne réagissons même pas, c’est le message qu’ont voulu faire passer les citoyens de Souika! « Aurions-nous le cœur tellement endurci, pour se taire sur ce crime » dira un citoyen rencontré aux abords du cimetière alors «  vous savez nous dit-il, personne ne viendra pour remédier à cette situation si dégradante soit elle pour un cimetière ou même pour le quartier où nous vivons, nous sommes les laissés pour compte comme vous le constatez ». Cependant on se  demande pourquoi aucune commission n’a été dépêchée au niveau de ce cimetière, c’est ça la question que le citoyen doit se poser, car rien ne semble clair dans la gestion de cette ville martyrisée.  Avons-nous échoué dans notre volonté de transmettre autre chose que l’indécence et l’irrespect pour les morts ? C’est une vision fantasmatique qui s’accompagne du dégout à la vue des chiens et de leur nuisance, pour aller de surprise en surprise en voyant l’état dans lequel s’est retrouvé le cimetière de Sidi Maazouz. Tout visiteur qui osera entrer dans ce cimetière, gardera surement cette image indescriptible, de ce lieu hautement symbolique devenu une réserve canine  à ciel ouvert et de ses tombes, qui étaient entretenues à une certaine époque, par des gens qui connaissaient la valeur sacrée de ce cimetière. « Aujourd’hui il est clair que plus personne ne se soucie de ce qui se passe à l’intérieur du cimetière du fait de sa saturation et son ancienneté.

Said
Lundi 13 Août 2012 - 00:17
Lu 979 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par mostaganemois le 13/08/2012 19:04
je pense que ce gardien n'est pas du tout d'origine de mostaganem,voila encore l'anarchie totale;pour ce minable gardien direction la prison .s il veut faire son commerce d'elevage canine il le fait chez lui.

2.Posté par mustapha S Paris le 13/08/2012 19:04
faites attention ! l'ancien gardien peut se plaindre à la SPA (sociétè protectrice de l'animal comme lui... )
"Ya hasra r'la quartina" j'y ai vécu plus de 28 ans , malheureusement ! on ne peut pas refaire l'histoire...

3.Posté par lahouari le 14/08/2012 00:08
que fait la SPA en algérie, les chiens n'ont plus d'endroits pour y vivre alors ils vont chercher un refuge ou onleur donner a manger et à boire, mais cet endroit n'est pas compatible pour des animaux cet endroit est un cimetière et ce n'est pas l'endroit idéale pour recueillir des animaux, les morts ont le droit du respect et du repos éternel.C'est le travail de la spa que de s'occuper des animaux, le gardien devrait alerté la spa au lieu de continuer à nourrir ces animaux, un cimetière est un lieu de recueil et non de centre d'hébergement pour animaux. le cimitière d'Oran est mal entretenu il faut mettre des chemins en béton goudronné pour y accéder correctement un jour je suis aller voir mes parents et lorsque je suis rentré je me suis engloutis dans la terre et une personne s'est approché de moi et m'a dit de revenir avec des chaussures adéquates c'est à dire avec des bottes et à ce moment là, le vendredi suivant je suis revenu avec les bottes, ce n'est pas correct de venir avec des bottes mais avec des chaussures correctes, la mairie devrait aménager les cimetières c'est son devoir, car dans le cimetière ce ne sont pas des chiens qui y sont enterrés mais des humains, et les visiteurs doivent pouvoir y venir sans la moindre souillure ni saleté en peut dire que Nous sommes des musulemans pas des sauvages et aussi je tien à remerci le journal de Rilizane lahouari miloudi

4.Posté par lignorant le 22/08/2012 23:33
N'importe quoi . On a pas de services de protection des êtres humains (S.P.E.H.) et on parle de spa

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+