REFLEXION

L’EXPANSION URBAINE, UNE PRIORITE MAJEURE : Assurer un développement harmonieux et durable

L’expansion urbaine n’échappe pas à la règle et pour donner un sens à cette nouvelle tendance, de grands efforts ont été déployés afin de permettre la remise à niveau qui exigeait sans nul doute un accompagnement des 26 communes que compte la wilaya d’Oran.



Aux yeux des responsables de l’aménagement du territoire, il n’est plus question de construire dans l’anarchie mais de respecter les règles imposées par le plan quinquennal 2010/2014 auquel le gouvernement a débloqué la bagatelle de 500 milliards de DA à l’échelle nationale pour la concrétisation des PCD « plans communaux de développement » qui vont être lancés incessamment afin que les générations futures puissent être au cœur du développement communautaire. L’horizon 2020 c’est déjà demain et les défis auxquels la ville de Sidi El Houari fait face sont multiples, protection du littoral, réorganisation urbaine, mise en place de nouveaux dispositifs concernant les zones industrielles et d’activité. La prise en charge des soucis liés à l’utilisation des énergies propres et renouvelables. Mais au-delà de l’effet latent, sur l’expansion urbaine, le premier magistrat de la ville a instruit les directeurs de l’exécutif à anticiper et à accélérer la cadence sur les actions stratégiques de la politique gouvernementale en particulier celle visant la réduction des pollutions, des nuisances et la protection des écosystèmes pour la gouverne, 5000 logements sont programmés.
Après études et approbation du ministère de l’habitat, l’expansion urbaine est programmée avec le gros nombre des demandeurs d’emploi, l’échéance économique avec comme corolaire la compétitivité et à la mise à niveau des différentes communes, elles correspond à la création de la zone de libre échange et à l’entrée à l’OMC , l’échange écologique qui exige la préservation du capital naturel et culturel dans une situation de stress hydrique et de rareté de sols et où la concurrence est plus forte entre usage et durabilité. L’objectif primordial de ce projet est de réduire la pression démographique exercée sur l’étroite bande, la côte la plus fertile du pays qui abrite la grande majorité de cette population. D’autant plus que sous l’effet de la mondialisation de l’économie et de développement des moyens de communications, de l’internationalisation des échanges et des flux financiers de la capitale de l’ouest du pays, du pourtour méditerranéen, sont en concurrence pour développer leur attractivité et affirmer leur rôle au sein de nouveaux espaces économiques. El Bahia ne fait pas exception de la règle, son objectif est de faire une approche politique en matière d’aménagement urbain durable basé sur l’utilisation des pratiques les plus meilleures en la matière. Les autorités locales ont saisi le taureau par les cornes et ont mis en relief les opportunités et les enjeux du territoire et identifié les dynamiques du territoire mises en mouvement consécutivement à l’effort d’un investissement engagé par la wilaya depuis une décennie affirme-t-on. Cet effort doit se prolonger encore plus intensément au cours du plan quinquennal 2010-2014 et se porter au plus près des terrains et dans tous les lieux de vie au bénéfice de tous les citoyens.

N.Bentifour
Mercredi 6 Juillet 2011 - 10:35
Lu 268 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+