REFLEXION

L’EX MAIRE D’ES SENIA, SON FRERE, SON ADJOINT ET LES 12 LOTS : La dilapidation du foncier ne s’arrête pas à Oran

Une affaire scabreuse, couve depuis quelques mois dans la commune d’Es Sénia, apprend-on de sources sûres. L’ancien maire de la commune, son adjoint et ses deux frères entrepreneurs sont derrière un vaste trafic et marchandage de terrains sociaux situés dans la localité d’Es Sénia.



L’EX MAIRE D’ES SENIA, SON FRERE, SON ADJOINT ET LES 12 LOTS : La dilapidation du foncier ne s’arrête pas à Oran
Ces terrains, dont le nombre dépasse la douzaine ont été gardés jalousement pendant plusieurs années de côté. Ils font partie, d’une opération de cession de lots attribués par l’agence foncière d’Es Sénia et pilotée par l’assemblée communale. L’astuce, a été d’attribuer les lots en question à des femmes et à des jeunes gens sans présence effective, des personnes fictives. L’ancien vice-président, qui a fait aussi de la prison et qui est toujours sous le coup de poursuites dans le cadre d’une autre affaire, revient aux affaires. Il détient, lui aussi quatre lots de terrain à lui seul, qu’il propose à près d’un milliard l’unité et même plus, rapportent des sources. Le frère de l’ancien maire, entrepreneur de son état, face à l’inertie qui frappe son entreprise, se tourne vers son butin de guerre. Les lots amassés, durant ce règne désormais révolu sont aux enchères. Certains citoyens, qui avaient squattés ces lieux où ils avaient édifiés des abris de fortunes, se sont vus déloger manu militari avec engins à l’appui. « Il a ramené un bull et a menacé de tout faire effondrer sur nos têtes, si nous ne quittions pas la maison. Il était fou furieux, et a même menacé de faire venir les gendarmes », note un père de famille qui a été expulsé de cette maison où il avait mis toutes ses économies. Une jeune femme, a même été condamnée dans une sombre affaire de trafic de documents, qui a touché un lot de terrain appartenant à cet ancien maire. Le frère de l’ancien maire qui « bénéficie de solides appuis à l’agence foncière, a entamé des démarches pour régulariser la situation de ces lots de terrain », notent les mêmes sources. Une liste nominative des bénéficiaires a été publiée, il y a quelques années dans les journaux locaux. Une copie de ces listes qui nous a été remise porte des surprises étonnantes. Contacté à ce sujet, le frère de l’ancien maire d’Es- Senia s’est mis dans un état de fou furieux avant de nous menacer directement, afin de taire cette affaire qui sera suivie de très près dorénavant.

Medjadji H
Samedi 13 Août 2011 - 09:50
Lu 949 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+