REFLEXION

L’EX-DG DE L’APS A LA TETE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION : Enfin un homme de métier !

Relever le secrétariat d’Etat auprès du premier ministre chargé de la communication au rang de ministère de la République et nommer un homme de métier et spécialiste de l’information en l’occurrence M. Mehal Nacer, ex-directeur général de l’APS, est un message d’optimisme, on ne peut plus clair en direction de la corporation de la presse.



L’EX-DG DE L’APS A LA TETE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION : Enfin un homme de métier !
La nomination de M. Mehal Nacer se veut un message d’apaisement et de confiance que le premier magistrat du pays souhaite adresser à la presse dans son ensemble, écrite et audiovisuelle. Un message par lequel on peut aisément deviner l’importance qu’accorde le président de la République au développement de la presse et de son champ d’action en Algérie. Deux facteurs de la plus haute importance sont à relever de ce remaniement, la nomination d’un homme de métier à la tête du tout nouveau ministère de la communication et la promotion justement du secrétariat d’Etat à la communication en département ministériel. Ceci dit, il est dorés et déjà permis de dire que la presse en général est appelée aujourd’hui, à jouer un rôle encore plus dynamique et plus grand et relever tous les défis qui attendent notre pays dans le cadre du développement et de la modernisation de notre société, et ce par la lutte contre tous les fléaux sociaux, y compris la corruption dont le président de la République lui-même, en a fait appel à la presse lors de ses différents discours au cours de ses nombreuses campagnes électorales et son discours d’investiture, pour combattre systématiquement le clientélisme, le favoritisme, la corruption et tout ce qui pourrait porter atteinte à la morale publique. Le choix d’un homme du métier n’est certes pas fortuit, M.Mehal Nacer qui occupait le poste de directeur général de la puissante et officielle APS (Algérie Presse services), depuis plusieurs années, dont la compétence et l’intégrité ne sont plus à démontrer, est un plus dans la concrétisation de la politique du changement prônée par le président de la République et les réformes engagées en ce sens, plus particulièrement la préparation du nouveau code de l’information, la création de plusieurs chaînes de télévision et d’autres projets en cours de finalisation.. Cette nomination au rang de ministre, est considérée par les spécialistes de la question, comme une forme de réhabilitation de la presse voulue par .Abdelaziz Bouteflika, qui lui permettra de se hisser à la première enseigne, là où elle devait être, en jouant pleinement son rôle d’accompagnateur sérieux et crédible des réformes.

Amara Med
Dimanche 30 Mai 2010 - 11:23
Lu 380 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+