REFLEXION

L’ESM ET LE WA MOSTAGANEM, BIENTOT SOUS LE SCANNER DE LA COUR DES COMPTES : Près de 14 milliards jetés en l’air

Il n'y a pas de fumée sans feu, et les dirigeants des sportifs du foot, ESM-WAM, qui marchaient sur des œufs, et versaient les larmes de crocodiles pour pousser le wali à leur injecter un peu de sérum , dans quelques jours, devraient dire la vérité rien que la vérité dans l’affaire de la gestion de leurs clubs et sa répercussion sur les résultats, qui s’avèrent déshonorables pour des équipes de taille comme le widad et Taradji, qui s’enfoncent aujourd’hui de plus en plus. Effectivement, l’Etat ne veut plus jouer au naïf, on apprend que la Cour des comptes a prévenu les services de la wilaya de leur intention de passer la gestion de ces clubs au scanner, avant que les œufs n’éclatent sous leurs pieds.



La fameuse formule algérienne « DAR MOUH, KOUL OUROUH », ne pourra ‘’patrouiller’’ longtemps, si on croit certaines indiscrétions et certains responsables à la wilaya. Les services du ministère des sports, la wilaya et l’APC ont ‘’dépouillé’’ le contribuable pour bourrer les caisses de l’ESM et le Widad dans le but de promouvoir le football et empêcher les deux clubs bien-aimés de la population de Mostaganem de tomber au palier inférieur , croyant que ses dirigeants lèveront le défi et apporteront la joie aux milliers de supporters avides d’une victoire… mais s’est avéré que l’Etat ne faisait qu’assister un ‘’mort’’.

Près de 14 milliards dépensés et les deux clubs toujours au bas du classement
Toujours assis sur la banquette arrière, l’ESM Et le Widad poursuivent leur descente aux enfers et ce, malgré les sommes colossales d’argent qu’ils ont bouffées. Près de 14 milliards de cts (13 milliards et 750 millions de cts), c’est la somme exacte qui a été débloquée par l’Etat (ministère, wilaya et APC) pour booster le foot à Mostaganem, une somme équivalente au budget de fonctionnement d’une Commune entière comme celle de Nekmaria , Ouled Maalah ou Ain Boudinar. Avec une telle somme, on  aurait pu construire  un lycée et un CEM  ou construire la tour de l’aérodrome de Debdeba dont le cout de réalisation ne dépasse pas les 10 milliards si l’on croit des sources, ou encore acheter 20 ambulances pour les hôpitaux de Mostaganem. Le développement du sport est aussi indispensable pour la population surtout pour les fans de ces deux équipes et cet argent sera mérité si les dirigeants ont gagné le défi de lever les couleurs de Mostaganem plus haut, mais, hélas, le sacrifice du contribuable a été sans mérites et les efforts de l’Etat sont tombés à l’eau. Mais, aujourd’hui avec ces chutes en cascades, les dirigeants de ces clubs devront rendre des comptes aux contribuables et expliquer les ‘’dessus et les dessous’’ de ces milliards qui n’ont pas pu acheter l’honneur du foot mostaganémois et ce, avant de rendre des comptes à la Cour des comptes..!

Quel avion prendront-ils pour décoller ?
En effet, l’Espérance et le Widad croupissent au milieu du tableau du championnat de football amateur et n’arrivent toujours pas à décoller. 4 points séparent les deux équipes respectivement 7ème et 11ème du classement, loin derrière le leader le RCB Oued Rhiou qui est à 29 points en 15 journées. L’instabilité à la tête des directions des deux équipes s’est répercutée négativement sur  la prestation des joueurs qui n’ont malheureusement pas le moral pour relever le défi et espérer décrocher l’accession tant attendue des fans du football à Mostaganem. Ces derniers accusent les joueurs et les dirigeants de ne penser qu’à leurs propres intérêts, oubliant que le football est avant tout du spectacle et du plaisir avant d’être une question de sous. Reste à méditer quel sera le futur des deux équipes mostaganémoises  après tous les scandales qui n’en finissent pas de les secouer. Rappelons que les deux équipes ont bénéficié de subventions importantes durant les deux dernières années 2014 et 2015, cependant, n’ont pas été vraisemblablement de grande utilité puisque le niveau sportif reste lui-même et aucun changement n’a eu lieu côté championnat. Le WAM a eu, à lui seul, 4, 55 milliards de cts (2,35 milliards attribués par l’Etat lors de la dernière visite de Sellal à Mostaganem, 500 millions attribués par l’APC et 1, 7 milliard attribué par le ministère de tutelle). Quant à l’ESM, elle a obtenu plus, vu son caractère professionnel ; 9,2 milliards de cts (4,5 milliards attribués par l’Etat lors de la dernière visite de Sellal à Mostaganem, 1,7 milliard attribué par la wilaya, 500 millions attribués par l’APC et 2,5 milliards attribués par le ministère de tutelle).

 

Riad
Mercredi 20 Janvier 2016 - 18:47
Lu 748 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+