REFLEXION

L'EPOUSE DE KADHAFI ET TROIS DE SES ENFANTS EN ALGERIE : Fermeture de la frontière avec la Libye

L'ASILE ACCORDE A LA FAMILLE DE KADHAFI, DES «RAISONS HUMANITAIRES»

L’Algérie aurait décidé unilatéralement de fermer la partie extrême sud de la frontière terrestre avec la Libye, évoquant «la situation précaire» du pays.



L'EPOUSE DE KADHAFI ET TROIS DE SES ENFANTS EN ALGERIE : Fermeture de la frontière avec la Libye
Les tensions s’attisent. Les autorités algériennes aurait décidé la fermeture et le renforcement du contrôle au niveau de la frontière extrême-sud avec la Libye selon des sources diplomatiques, «un communiqué devait être adressé […] aux différentes administrations intervenant sur la frontière telle que l’Armée nationale populaire (ANP), les Gendarmes gardes frontières (GGF), la police de l’air et des frontières (PAF) et les Douanes pour mettre en exécution cette décision». Des responsables ont mentionné la crainte d'une possible infiltration du CNT par des militants islamistes, redoutant également qu'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ne tente d'exploiter la crise libyenne pour se procurer des armes – même si l’organisation était combattue par le régime Kadhafi-, indique Reuters. Une mesure qui ferait suite à l’annonce de l’accueil sur le territoire algérien de la femme de Mouammar Kadhafi, de sa fille Aicha, ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants. La présence des proches du «Guide» en Algérie –portée à la connaissance du secrétaire général des Nations unies, du président du Conseil de sécurité et de Mahmoud Djibril, président du Conseil exécutif du Conseil national de transition libyen (CNT), d’après le communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères- a provoqué la colère des rebelles libyens. Mahmud Shammam, porte parole du CNT, a manifesté son incompréhension, rapporte Al-Jazeera. «Sauver la famille Kadhafi n’est pas un acte que nous saluons, ni que nous comprenons», a-t-il déclaré, réclamant leur retour sur le sol libyen.

L'épouse de Kadhafi et trois de ses enfants en Algérie
Alger a officiellement annoncé que Safia, Aïcha, Hannibal et Mohamed Kadhafi ont franchi la frontière lundi matin. L'épouse du colonel Muammar Kadhafi et trois enfants de l'ex-chef de la révolution libyenne sont entrés lundi en territoire algérien, a annoncé le ministère algérien des Affaires étrangères. "L'épouse de Muammar El Gueddafi, Safia, sa fille Aïcha, ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants sont entrés en Algérie à 8 h 45 (9 h 45 à Paris) par la frontière algéro-libyenne", a déclaré le ministère dans un communiqué diffusé par l'agence APS, sans fournir d'indication sur l'ancien homme fort libyen."Cette information a été portée à la connaissance du secrétaire général des Nations unies, du président du Conseil de sécurité et de Monsieur Mahmoud Jibril, président du conseil exécutif du Conseil national de transition libyen", a ajouté le ministère dans le communiqué.

L'ASILE ACCORDE A LA FAMILLE DE KADHAFI , DES «RAISONS HUMANITAIRES»
L’accueil de la femme et des enfants de Kadhafi en Algérie –dernier pays d'Afrique du Nord à ne pas avoir reconnu le CNT comme le nouveau gouvernement- serait pourtant due à une urgence «humanitaire. Une source gouvernementale algérienne a indiqué mardi qu'Aïcha, la fille du chef libyen Mouammar Kadhafi, avait accouché d’une petite fille dans la matinée. En décidant unilatéralement la fermeture de la frontière terrestre avec la Libye, l’Etat algérien limiterait ainsi toute incursion, compromettant également l’éventuelle venue de Kadhafi.Traqué depuis la prise de contrôle de Tripoli par les insurgés dimanche dernier, le colonel serait réfugié dans son fief de Syrte. La chaîne qatarie Al-Jazeera rapporte que les rebelles organisent un assaut contre les loyalistes, à l’Est par Ras Lanouf et Ben Jawad, et à l’Ouest par Tripoli et Misrata. Le chef du CNT, Moustapha Abdeljalil, a adressé mardi un ultimatum aux forces pro-kadhafistes, formant le dernier bastion d’importance dans la ville natale du dirigeant. «A partir de samedi, si une issue pacifique n'est toujours pas en vue sur le terrain, nous pourrons faire la différence militairement», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Benghazi.

Aïcha aurait accouché aux frontières
Aïcha, enceinte, « était à terme et devait accoucher incessamment », a déclaré une source gouvernementale, et expliquant que, « sur le plan humanitaire il aurait été difficile de lui refuser l'entrée » en Algérie.« Elle a en fait accouché à la frontière »,.L'Agence Reuters indiquait pour sa part que la fille de Kadhafi a mis au monde une fille dans la ville de Djanet, à 60 km des frontières libyennes et 500 km au sud d'Alger.Agée de 35 ans, Aïcha Kadhafi, avocate de formation, est déjà mère de trois enfants. Peu de temps après la chute de Tripoli, sa propriété (un ancien hôpital catholique qu'elle fit réquisitionné pour ses besoins personnels, possédant piscine chauffée, statues en or massif, a été fouillée et pillée.

Ban Ki-moon confirme la demande d'asile en Algérie de membres de la famille Kadhafi
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a indiqué, mardi, avoir reçu la confirmation que des membres de la famille de Mouammar Kadhafi ont demandé l'asile en Algérie, tout en se disant favorable à une conclusion rapide du conflit libyen."Nous avons reçu la confirmation que des membres de la famille de Mouammar Al Kadafi ont demandé l'asile en Algérie", a-t-il dit lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la situation en Libye.
Evoquant les récents événements en Libye, le chef de l'ONU a dit "espérer la conclusion rapide du conflit et la fin des souffrances du peuple libyen". Il a, en outre, appelé la communauté internationale à fournir toute l'aide nécessaire à la Libye en période de transition, notant que le gouvernement de transition dressera, dans les jours à venir, une liste des besoins spécifiques du pays à court et à long terme. M. Ban a, par ailleurs, appelé le Conseil de sécurité à mettre en oeuvre un mandat "robuste" afin de déployer le personnel de l'ONU sur le terrain "le plus vite possible".

Ismain
Vendredi 2 Septembre 2011 - 10:26
Lu 988 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+