REFLEXION

L’ENTRAINEUR NATIONAL SAADANE : Il faut, rester réaliste



L’ENTRAINEUR NATIONAL SAADANE : Il faut, rester réaliste
L'entraîneur national Rabah Saadane lors d’une conférence de presse a, rappelé les objectifs des Verts en Coupe d'Afrique des nations, qui débutera dans quelques jours. Il estime qu'il faut, surtout, rester réaliste et ne pas placer la barre très haute. «Il ne faut pas s'enflammer. L'Egypte a leurré son peuple en criant victoire dès le début. Il ne faut pas tomber dans cette même erreur et promettre que nous allons ramener le trophée. Nous allons disputer une compétition très relevée, donc, il faut savoir se montrer raisonnable. Les joueurs arriveront fatigués après une première phase de compétition dans leurs championnats respectifs. Ils rallieront directement le lieu du stage de l'équipe et il ne faut pas oublier que nous allons effectuer un long déplacement en Angola, ce qui va certainement laisser des séquelles sur le plan physique. Il faut prendre, aussi, en considération les conditions du séjour de l'équipe en Angola. Elles ne seront pas les mêmes qu'en Algérie, ce qui pourrait influer sur le rendement général et individuel de l'équipe», dira le coach national. Evoquant la liste des 23 joueurs qui ont été retenus pour la CAN, Saâdane a, d'emblée, parlé du cas de Lacen. Pour lui, le sociétaire du Racing de Santander figure toujours sur ses tablettes. «J'ai discuté, personnellement, avec Lacen. Sa non-convocation est liée à des raisons personnelles. Néanmoins, c'est un excellent joueur qui peut rendre d'énormes services à l'Algérie. Il faut le laisser tranquille.» Pour les autres, l'entraîneur national a argumenté ses choix par la forme de certains et le manque de compétition des autres, à l'image de l'attaquant, qui n'a pas disputé le moindre match durant toute la phase aller avec son club l'AEK Athènes. Pour ce qui est de Ghilès, il estime qu'un joueur qui a perdu son statut de titulaire pour ensuite ne pas figurer sur la liste des 18, ne pourra pas prétendre être sélectionné. «J'ai discuté avec Djebbour et il s'est montré compréhensif. Il a accepté ma décision. Toutefois, il a affiché quelques inquiétudes en prévision du Mondial. J'ai tenu à le rassurer que son retour parmi les Verts dépendra de ses performances. Je suis content pour lui de savoir qu'il a repris du service avec son club, j'espère qu'il retrouvera son niveau. Je lui souhaite bonne chance. Pour ce qui est de Ghilès, il est clair que je ne peux pas le sélectionner vu qu'il ne joue pas au sein de son club», expliquera-t-il. Par ailleurs, l'entraîneur national n'a pas tari d'éloges sur l'avant-centre de l'ESS, Ziaya, qu'il considère le meilleur dans son poste dans le championnat algérien. «C'est un joueur que j’ai connu lors de mon passage à Sétif. Il a beaucoup progressé et ses performances, cette saison, en compétitions nationales et internationales plaident en sa faveur. Ziaya peut apporter un plus à la sélection nationale», soulignera-t-il.

Sadek
Samedi 19 Décembre 2009 - 09:44
Lu 523 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+