REFLEXION

L’ENLEVEMENT DES DECHETS MENAGERS PAR LES PRIVES : Une collecte d’argent et non d’ordures !?



Finalement, la concession de la collecte des ordures confiée à certains privés au sein des périmètres urbains de la périphérie de la ville, ressemble trop à une farce, dont le citoyen  est l'unique dindon. Depuis son lancement au cours des années 90  à ce jour, la concession des activités d’intérêt public aux privés, et plus particulièrement la collecte des déchets ménagers, ne sont point parvenus à atteindre, le principal objectif qui n'est autre, que l'offre d'une prestation d'un service des plus rigoureux  sur le plan quantitatif et qualificatif. Malheureusement, cette initiative forte louable à travers les textes la régissant, n'est qu'un fiasco constaté sur les lieux de la collecte. Certains des privés chargés du nettoiement au sein des quartiers de la ville, ne paraissent se soucier que du tonnage réalisé transporté par leurs camions aux fins de rémunération. Notons, que le personnel recruté par l'entrepreneur ne respecte pas les horaires de la levée de la collecte. Certains de ces éboueurs ne  ramassent pas les produits en plastique, et ce conformément aux instructions de certains patrons leur interdisant d'en faire la collecte. Interrogé, sur le rejet des déchets ménagers en plastique, un citoyen de Tigditt, M.B.B a expliqué que ces déchets  en plastique ne sont pas lourds et ils prennent beaucoup d'espace au sein du camion. De ce fait, ces derniers sont carrément négligés, et c'est la raison pour laquelle trop de bouteilles en plastique traînent sur les chaussées et les lieux, où la collecte est confiée aux privés. Souvent, la collecte n'est point régulière, voire quotidienne et non respectée au sein de certains quartiers, qui croulent sous les déchets  à défaut de son enlèvement, et ce en raison de  la complicité du contrôleur de l'A.P.C qui ne signale pas l'absence du passage du camion-collecteur. A ce sujet ,les citoyens surtout ceux des cités urbaines de Tigditt interpellent les autorités locales, pour mettre en demeure certaines de ces entreprises privées assurant la collecte des déchets ménagers qui ne respectent pas les normes requises conformément aux cahiers de charges les liant à l'exercice de cette activité d’hygiène, censée être régulière et rigoureuse.                   

L. Ammar
Vendredi 3 Janvier 2014 - 17:45
Lu 205 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+