REFLEXION

L’EGYPTE DANS TOUS SES ETATS, LES PHARAONS ONT PEUR DES ALGERIENS

Les pharaons ont une peur bleue, ils ne savent plus où se donner de la tête, ils courent de droite à gauche, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Egypte dans le seul de but, tenez-vous bien messieurs ! De ne pas voir ces algériens revenir au galop pour les humilier encore une fois.



Le spectre Algérien revient au…Galop

L’EGYPTE DANS TOUS SES ETATS, LES PHARAONS ONT PEUR DES  ALGERIENS
En effet, il s’agit cette fois de la finale du Championnat d’Afrique des nations de Handball que l’Egypte devrait abriter du 10 au 21 février 2010. Complètement déboussolés par l’humiliation subie à Khartoum, les responsables du sport égyptiens et à leur tête Hassan Sakr, président du haut conseil des sports et El-Hadi Fehmi, président de la fédération égyptienne de handball, ont déposé un document au niveau de la confédération africaine de handball, par lequel ils réclament officiellement le report de la compétition prétextant le faible engagement des autorités sportives égyptiennes et de l’absence de sponsors. Ö que c’est triste pour eux, ils n’ont pas d’argent pour organiser la finale continentale de la petite balle, c’est malheureux, mais au fait, ça me revient, où sont passés les deux gigolos Moubarak, pourquoi ne financent-ils pas cette finale ou à défaut la sponsoriser, que sont devenus les 40 milliards de dollars déposés à l’étranger. Mais nous les algériens, nous ne sommes pas dupes, ni naïfs d’ailleurs au point de croire au ridicule des Fahmi et des Sakr, les soldats de la vieille garde. Chers amis Algériens, Tunisiens, Marocains et Africains, savez-vous pourquoi les pharaons tergiversent au sujet de la finale de la coupe d’Afrique des nations, il ne s’agit nullement d’argent car les caisses privées n’en manquent pas en Egypte mais pour la simple raison qu’ils ont une peur bleue, ils ont la peur au ventre d’être encore une fois humiliée par le sept national et Dieu sait ce qu’excellent les Algériens en ce domaine. Aux dernières informations recueillies, la confédération africaine de handball (CAHB), par le biais de son président, le Béninois Aremou Manssourou, en compagnie du secrétaire général, le Docteur Nicole Asselé et du président de la commission d’organisation des compétitions, Godinho Pedro, a opposé un refus catégorique à la demande de la fédération égyptienne de handball relative au report de la 19eme édition du Championnat d’Afrique des nations hommes et dames. Il a fait savoir également qu’une commission se rendra dans ce pays à la fin du mois en cours, cette commission tient depuis plusieurs jours des conclaves et des audiences sur les préparatifs de la gestion de la compétition et du respect de la date convenue pour sa tenue. D’autre part, nous avons appris que la confédération a donné un ultimatum à la fédération égyptienne, lui recommandant de lui faire parvenir dans les plus brefs délais, la réponse sur la capacité de l’Egypte à organiser la CAN et à respecter la date fixée auparavant par l’instance suprême du handball africain. Dans ce contexte, de multiples réunions ont eu lieu entre les responsables de la CAHB pour une éventuelle décision finale, des supputations et des spéculations vont bon train et se font persistantes sur la possibilité de voir la confédération retirer l’organisation de la compétition à ce pays et de l’octroyer à l’un des deux pays l’Algérie ou au Maroc qui se dit d’ailleurs prêt à l’accueillir et nous en tant qu’Algériens nous en seront très fiers pour nos frères marocains. Ceci risque de voir les pharaons exclus de la compétition, qui est, pour rappel, qualificative au Mondial qui aura lieu en Suède en 2011 et aux jeux olympiques de Londres ainsi que la dépossession de leurs membres des instances internationales et leur suspension de toutes les compétitions internationales, le tout suivi d’une forte amende financière.
Par ailleurs, il est à noter que les égyptiens de par leur comportement répugnant et irresponsable ne veulent finalement qu’éviter l’Algérie et éviter par là, une deuxième humiliation qui serait insupportable et intolérable pour le peuple égyptien, car si ce cas de figure venait à se réaliser et ce qui est fort probable, connaissant la puissance du sept algérien, alors tous les sièges politiques, sportifs et mêmes ceux des médias deviennent automatiquement éjectables. La presse locale égyptienne se fait largement l’écho de l’intention de la confédération de se rabattre sur le Royaume du Maroc pour l’organisation de ce tournoi. Question de se consoler peut-être. Pour sa part, la fédération algérienne de handball (FAHB) a informé, jeudi dernier la confédération africaine de handball, de sa participation à la CAN. Elle a en outre confirmé sa participation à cette compétition même dans le cas de sa délocalisation, se proposant de l’organiser. Dans ce cas les conditions de séjour seront réunies pour toutes les formations y compris celle de l’Egypte. Cette disponibilité des algériens fait suite aux manœuvres du président de la fédération égyptienne de handball, El-Heddi Fehmi, consistant à contraindre la CAHB d’empêcher la participation algérienne à cette compétition. M. Hachemi Djiar, ministre de la jeunesse et des sports algérien est en contact permanent croit-on savoir avec le président de la confédération africaine quant à une éventuelle organisation de la compétition et d’assurer toute la sécurité et la protection de la formation égyptienne qui sera la bienvenue. L’Algérie est une terre d’accueil et de paix pour tous les africains y compris pour le gigolos d’Egypte.

Amara Mohamed
Dimanche 29 Novembre 2009 - 21:03
Lu 1072 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+