REFLEXION

L’EDITORIAL DE LA REVUE DE L’ANP AVERTIT LES ENNEMIS DE L’ETAT : El Djeich fixe les lignes rouges

Dans sa dernière livraison, la revue El Djeich, avertit dans son éditorial les ennemis de l’intérieur et de l’extérieur et revient sur la disposition juridiquement contraignante pour les officiers supérieurs astreints au devoir de réserve.



L’éditorialiste a mis en garde les aventuriers politiques, en indiquant à leur attention qu’il y a « des lignes rouges, comme le sang des chouhada, qu’il est interdit de franchir ». Cet avertissement fait référence aux chouhada qui ont combattu pour l’indépendance du pays tout entier, refusant, en échange de l’indépendance, l’amputation du Sahara par la puissante occupante, affirmant que l’Algérie est Une et indivisible d’Alger à Tamanrasset et de Maghnia à El- Kala. Cette unité du territoire, précisément, la revue El Djeich la rappelle lorsqu’on lit que « L’ANP accomplit son devoir (…) afin que l’Algérie, territoire et peuple, (…) demeure debout, digne et unie telle que l’ont souhaité ses glorieux Chouhada, fière de son histoire, de son combat et des composantes de sa personnalité, (…) surmontant tous les complots concoctés par ses ennemis qui se doivent de savoir que des lignes rouges, comme le sang des chouhada, qu’il est interdit de franchir. » Dans le même éditorial, son rédacteur écrit que « s’agissant de la lutte contre le terrorisme, l’ANP poursuit sa mission en toute détermination et rigueur en réalisant des résultats sur le terrain, couronnés par l’élimination d’un nombre conséquent de terroristes et de criminels ainsi que la récupération d’importantes quantités d’armes de guerre, de munitions et différents autres effets, sans oublier les opérations de lutte contre la contrebande et la protection des frontières. » El Djeich met ensuite en garde les ennemis de l’extérieur, rappelant la préparation permanente des éléments de l’ANP au combat par « L’exécution d’exercices pratiques combinés à munitions réelles dans des conditions proches de la réalité à la 3e Région militaire avec la participation de nombre d’unités terrestres, aériennes et de défense aérienne du territoire ». L’éditorial reviendra plus loin sur le projet de loi portant sur le droit de réserve des officiers supérieurs de l’ANP en rappelant les propos tenus par le président de la République au dernier Conseil des ministres au cours duquel il avait affirmé que « concernant la révision des lois portant sur le renforcement des règlements relatifs au devoir de réserve des militaires» l’objectif «c’est pour préserver la brillante image de l’Armée nationale populaire au sein de notre société ». Et maintenir également cette institution au service exclusif de la République et au-dessus des enjeux politiques ou politiciens que nous avons jugé utile d’élaborer les avant-projets de lois que nous venons d’adopter aujourd’hui ».

Ismain
Dimanche 19 Juin 2016 - 16:52
Lu 1158 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+