REFLEXION

L’ECLAIRAGE PUBLIC A SIDI LAKHDAR : Plusieurs quartiers dans le noir



L’éclairage public défaillant  dans plusieurs quartiers de la ville de  Sidi Lakhdar est un exemple de l’absence flagrante des autorités locales. En effet, dès la tombée de la nuit, plusieurs quartiers de la ville sont plongés  dans le noir, notamment le boulevard où se trouve le siège de la daïra et la sureté daïra. Les citadins ont de la peine à  rejoindre  leurs foyers en raison de l’obscurité totale.  Même les activités de la ville sont parfois pénalisées. “Durant la nuit, on ne voit même pas où mettre les pieds. Plus grave encore, on ne peut pas reconnaître les personnes pour distinguer l'intrus, du résidant ‘’ déplorent de nombreux habitants concernés. D’autres diront qu’il faut  s’armer de courage pour pouvoir sortir et circuler la nuit, vu l’insécurité qui règne et les agressions qui sont monnaie courante. A travers toute la ville,  plusieurs lampadaires ne fonctionnent plus. Cette situation perdure depuis un certain temps, sans susciter la réaction des élus. Pourtant, un  transformateur nouveau  vient d’être installé, mais en vain. Devant cet état de fait, les habitants relancent, pour la énième fois, leur appel aux autorités locales, afin de prendre en charge ce problème.                          

Houssam
Dimanche 5 Janvier 2014 - 17:09
Lu 202 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+