REFLEXION

L’Armée algérienne ne veut plus être appelée "grande muette"

Le ministère de la Défense nationale a indiqué vendredi 24 février qu'il serait plus judicieux de nommer l'Armée Nationale Populaire (ANP) par son nom, même quand il s'agit de lui adresser des critiques, estimant que l'expression de « Grande muette », formule utilisée par les médias, « ne convient point ».



L’Armée algérienne ne veut plus être appelée "grande muette"
Dans un communiqué rendu public ce vendredi 24 février, l’ANP note que « l’expression "grande muette" qui ne convient point est en contradiction avec la réalité de l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de la glorieuse ALN, qui a payé un lourd tribut pour le recouvrement de la souveraineté nationale, l’indépendance de notre pays et de l’édification de l’Algérie forte et moderne ».Selon l’institution militaire, la formule devrait perdre sa raison d’être en raison des mutations opérées à travers le monde mais aussi par sa communication et ses actions en direction des médias. « (…) certains journalistes algériens, par volonté de se distinguer ou par insouciance de lexique, emploient parfois cette formule pour parler de l’ANP qui n’a pourtant rien d’une "grande muette". Il en est pour preuve la grande ouverture aux médias et aux citoyens entreprise par l’institution militaire dans le cadre de sa modernisation, en œuvrant continuellement à consolider les liens de confiance, de solidarité et de cohésion entre l’ANP et les citoyens. Une tradition consacrée à travers la médiatisation de l’ensemble de ses activités, la publication de communiqués et de mises au point quand la situation l’exige, la diffusion de reportages sur les différentes composantes et activités de l’ANP, mais aussi l’organisation de portes ouvertes et de journées d’information où le citoyen algérien peut s’enquérir de près des structures relevant de l’ANP, ses personnels et son matériel, dans la limite de la loi », soutient l’ANP. « Ainsi, il serait plus judicieux, notamment pour ceux ayant du respect et de la considération envers cette institution républicaine qui s’est distinguée et tient à demeurer aux côtés du citoyen algérien dans toutes circonstances, de nommer l’Armée Nationale Populaire par son nom, même quand il s’agit de lui adresser des critiques», conclut le communiqué.

Riad
Vendredi 24 Février 2012 - 21:57
Lu 769 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+