REFLEXION

L’Algérie menacée par la pandémie virale ‘’Ebola’’

MISE EN GARDE DE L’ORGANISATION "MEDECINS SANS FRONTIERES"

L’organisation des médecins sans frontières (MSF), a averti contre toute propagation de l’épidémie du virus tueur, ‘’Ebola’’, dans les pays du Sahel, et l’Afrique du Nord ; une épidémie qui avance progressivement vers la frontière Sud de l’Algérie, après l’enregistrement d’un bon nombre de cas au Mali, distant que de 17 Km de la frontière nationale.



Il a été également recensé d’autres cas en Mauritanie, ainsi que dans d’autres pays qui ont connu la propagation du virus tels que, la Guinée qui a déclaré l’état d’alerte pour éradiquer l’épidémie qui menace la vie de millions de personnes. Selon cette organisation, au moins 90 personnes ont péri suite à l’épidémie, dans les pays frontaliers avec l'Algérie, et elle prévoit d’ailleurs sa propagation rapidement dans les prochains jours, en insistant sur la nécessité pour les pays de la région à prendre les mesures nécessaires pour prévenir sa propagation. Les régions du sud du pays, sont les plus vulnérables à l'épidémie, du fait qu’elle recensent le plus de réfugiés en provenance de pays africains pour fuir la guerre et la pauvreté, ainsi que les immigrants illégaux qui se glissent sur le territoire national sans restrictions ou conditions, et ne sont pas soumis à une surveillance médicale, et qui ont été estimées en 2013 , à 10 mille personnes, ce qui confronte le pays à beaucoup de risques ». « Le virus Ebola », qui s'est répandue dans les régions tropicales du continent africain, se manifeste par une fièvre «infectieuse», et d'autres symptômes semblables à la grippe,  avec des maux de tête, des nausées, et le virus peut causer  l'inflammation du foie de la personne malade, et peut entrainer la mort de 90% des personnes infectées, où les spécialistes ont avertis sa transmission par le sang ou d'autres sécrétions. La Mauritanie et le Mali, ont immédiatement réagi, pour prendre les mesures nécessaires pour la prévention contre tout imprévu, après l'annonce d’un nombre de décès dans la région du Sahel, il a été également attribué des numéros de téléphone pour signaler des cas suspectées d’infection, et en raison de l'absence de moyens adéquats, ces pays, ont envoyé des échantillons de prises de sang aux Etats unis, prises sur des  personnes soupçonnées d'avoir été contaminées, et même les pays occidentaux ont commencé à prendre des précautions, alors que la France a mis les avions en provenance de Guinée en quarantaine après que des personnes ont été soupçonnées d’être contaminées par l’épidémie, ce qui a conduit également le Sénégal à la fermeture de sa frontière avec la Guinée, et a également annulé toutes les activités qui ont été programmées avec ce pays frontalier . Il a également annoncé par le Ministère de la santé de l'Arabie Ministère, le refus d’octroi de visa pour le  Hadj et Omra, pour tous ceux qui viennent de la Guinée, en raison de la propagation de la maladie du virus Ebola, d'autant plus qu'il n'a pas de remède jusqu'à présent. Pour rappel, l'Algérie a connu l'émergence de cas d’épidémie du paludisme, en octobre dernier, après le déplacement  de l'équipe nationale de Football et ses fans au Burkina Faso, suscitant la panique au milieu de la société.

Touffik
Lundi 7 Avril 2014 - 10:23
Lu 2210 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+