REFLEXION

L’Algérie, 2ème plus grand importateur d’armes russes

L'agence de presse « Novosti », a révélé que l'Algérie est classée deuxième plus grand importateur d'armes russes, notant qu'elle a acquis des armes et du matériel militaire d'une valeur de 1,9 milliard de dollars en 2013, tout en saluant son rôle dans le maintien des relations entre l'Algérie et la Russie et leur développement.



Des rapports étrangers, avaient rapporté que l'Algérie est considérée comme l'un des pays les plus militarisés au monde, en particulier au cours des dernières années, suite à la détérioration de la situation sécuritaire et l'instabilité que vivent les pays voisins, ce qui lui a imposé à renforcer son armement pour protéger ses frontières contre les organisations terroristes et les contrebandiers, comme l'armée nationale populaire qui est venue également occuper le 31ème rang au niveau mondial, et le quatrième au niveau du monde arabe en termes des armées les plus puissantes au monde pour l'année 2014, selon un rapport du site américain,« Power Global Fire » spécialisé dans les affaires militaires.  L’armée algérienne a progressé de sept rangs à partir de 2013, c'est à dire du 38 rangs au 31, après que le budget militaire a été stimulé en fonction de l'évolution de la situation sécuritaire dans la région. Selon l'agence russe, l’Algérie avait signé de nombreux accords avec la Russie pour acheter des armes et des équipements de l'armée, et en 2005, elle a passé un contrat d'une valeur d'environs 6 milliards de dollars, et on s'attend à la signature d'autres accords dans un proche avenir du même montant. Le chef de la coopération militaro-technique entre la Russie et les autres pays, Alexander Fomin, a précisé qu’il ne peut pas confirmer les informations relatives à de nouvelles transactions avec l'Algérie ». Des  « Hackers » russes, ont fait dévoilé plus de 1000 documents officiels sur la coopération militaire de la Russie avec de nombreux pays, notamment l'Algérie, l'Inde, où ils ont publié des dossiers spéciaux sur la vente d’ avions russes à l’Algérie tels que les avions de combats  Sukhoi, et Sokol MIG, où ils ont révélé également de graves défaillances sur les avions, ce qui avait poussé l’Algérie à se plaindre devant Moscou, ce sont les mêmes avions qui ont été vendus  à l'Inde et dont deux d’entre eux se sont  écrasés, au moment où l’Algérie avait  envoyé des dizaines de rapports à la Russie, dans laquelle elle confirme que les armes et les avions reçus ne sont pas conformes aux normes internationales, de même que les « Hackers » avaient publiés des documents secrets sur des transactions entre l’Algérie et la Russie pour l’achat des armes russes. 

Touffik
Mercredi 23 Avril 2014 - 11:13
Lu 5248 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+