REFLEXION

L'ATTAQUE MAROCAINE AU SAHARA OCCIDENTAL : 11 morts, 723 blessés et 159 disparus selon le Polisario



L'ATTAQUE MAROCAINE AU SAHARA OCCIDENTAL : 11 morts, 723 blessés  et 159 disparus selon le Polisario
Onze personnes ont été tuées, 723 blessées et 159 sont portées disparues après la destruction par les forces marocaines d'un campement de contestataires dressé près de Lâayoune, chef-lieu du Sahara occidental, a annoncé mardi le Front Polisario dans un communiqué reçu par l'AFP. L'héroïque population de la ville de Lâayoune a enterré ses martyrs, dont le nombre s'élève jusqu'à présent à 11 personnes, selon le mouvement qui lutte pour l'indépendance de cette ex-colonie espagnole annexée en 1975 par le Maroc.D'après Rabat, les heurts ont fait six morts, essentiellement dans les rangs des forces de l'ordre et aucun parmi les civils du camp. "Les blessés, quant à eux, sont au nombre de 723 bien que la liste n'est pas pour l'heure exhaustive, tandis que celui des disparus ou personnes qui sont recherchées par leurs parents et proches a atteint 159 personnes dont le sort laisse supposer qu'il y a parmi eux des morts", a ajouté le Polisario. Les forces marocaines ont également "saccagé des centaines de maisons et boutiques et détruit des voitures appartenant à des Sahraouis", a-t-il encore affirmé.Lundi, le Polisario avait annoncé un mort et des "centaines" de blessés civils dans l'assaut donné contre le camp abritant des milliers de civils sahraouis qui protestaient depuis des mois contre leurs conditions de vie. Abdelaziz demande à l'ONU de protéger les civils sahraouis Le président sahraoui a demandé, hier , au secrétaire général des Nations-Unies d'envoyer une mission de l'ONU pour protéger les civils Sahraouis, après l'assaut donné par les forces marocaines contre un camp abritant des milliers de contestataires au Sahara occidental."Nous demandons en urgence l'envoi d'une mission de l'Onu à El-Ayoun occupé dans le cadre des responsabilités incombant à l'Organisation internationale au Sahara Occidental (...) pour assurer la sécurité et les droits des citoyens sahraouis face à la brutalité et la violence des forces d'occupation marocaines", écrit M. Mohamed Abdelaziz dans un message à M. Ban Ki-Moon, selon l'agence APS."La situation dans la ville d'El-Ayoun occupée est très critique et risque de s'aggraver davantage" a mis en garde M. Abdelaziz qui a également demandé au responsable onusien "l'envoi d'une mission d'enquête de l'ONU à El-Ayoun pour faire la lumière sur ces crimes", selon la même source. M. Abdelaziz a aussi fait part au secrétaire général de l'ONU d'informations faisant état "de morts, de blessés et de détenus parmi les citoyens innocents au moment où plusieurs biens sahraouis dont des maisons, commerces et véhicules ont été saccagés". Le Polisario réclame un référendum d'autodétermination sous l'égide de l'ONU, mais le Maroc offre une autonomie sous sa souveraineté. Des discussions entre les deux parties sur l'avenir du territoire ont commencé lundi près de New York.

Ismain
Mercredi 10 Novembre 2010 - 00:01
Lu 394 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+