REFLEXION

L’ASSOCIATION DES CONSOMMATEURS AVERTIT : Attention à la chorba "frikée" !



En ce mois censé être d'une piété totale, certains personnes n'hésitent point à faire dans l'illicite sans craindre Allah. En ce sens ,des opportunistes véreux  n'ont point baissé les bras et n'ont rien trouvé de mieux pour s'enrichir davantage qu'inonder le marché national en  d'énormes quantités de "frik" frelaté, pouvant nuire à la santé, de par les matières "inconnues" de sa composition, capables d'intoxiquer tout consommateur ! Ce "frik" frelaté est commercialisé dans des sacs de 50 kilogrammes et est disponible au sein de tous les commerces de l'ensemble du  territoire national. De couleur verte tendant vers la couleur brune, ce "frik" d'origine (du blé concassé)  ne change pas de sa couleur initiale au contact de l’eau, il reste de couleur verte. Malheureusement le "frik" commercialisé change vite de couleur dès le versement des premières gouttes et devient presque blanc, cela signifie qu'il est frelaté et ne contient aucune substance de blé. Selon le président de l'association nationale de la protection du consommateur , M.M. Zebdi, qui vient de tirer la sonnette d'alarme sur l'existence de ce produit nuisible à la santé à travers tous les points de vente de légumes secs du pays , ce "frik" est fabriqué artisanalement  au sein  de moulins clandestins ,il ne contient que des matières qui n'ont pu être identifiés et dont une seule matière a pu être connue, et qui n'est autre que le mais destiné à l'alimentation d'animaux domestiques et aux volailles . L'association craint que ce "frik" contient également d'autres matières impropres à toute consommation qui peuvent nuire abondamment à la santé des consommateurs, surtout en ce mois de carême où le "frik" demeure un plat quotidien et très prisée par de nombreuses familles qui ne peuvent se passer de ce mets traditionnel au Ramadhan. L'association attire l'attention des consommateurs et les invite à éviter la consommation de ce produit dangereux facilement reconnaissable à travers les commerces, de par sa vente en vrac.             

L.AMMAR
Samedi 20 Juillet 2013 - 12:35
Lu 183 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+