REFLEXION

L'ARGENT DES TRAVAILLEURS DETOURNE : Un trou de 22 milliards à l’APC d’Oran!

La gestion de la commune d’Oran est mise au scanner des enquêteurs de la de la brigade économique de la sûreté de wilaya d’Oran, suite à la découverte d’un trou de plus de 22milliards de centimes, une «  enveloppe» qui, selon les premières informations, serait destinée au payement des employés recrutés à titre contractuel au profit de l’APC .



L'ARGENT DES TRAVAILLEURS DETOURNE : Un trou de 22 milliards à l’APC d’Oran!
Ce mal avilissant, qu’est la corruption, ne cesse de s’enraciner en Algérie pour s’infiltrer dans toutes les sphères de l’administration dont aucune n’est épargnée.L’exemple de la commune d’Oran est un exemple à prendre au sérieux et à n’en pas douter. C’est un mal dont souffre la société algérienne. La commune d’Oran ne cesse de patauger dans les différents scandales, dont le dernier concernerait la disparition mystérieuse d’une enveloppe financière de 22 milliards de centimes qui devrait servir au paiement des employés recrutés à titre contractuel. Cette enveloppe qui aurait tout simplement dû servir au paiement des contractuels, aurait été déroutée de son but initial. L’affaire en question aurait fait grand éclat et déclenché une enquête, fin décembre 2009. Le rapport d’enquête n’a pas dévoilé tous ses secrets, mais une chose est sûre, c’est que plusieurs cadres de l’APC d’Oran seraient impliqués dans ce scandale. Ces investigations ont été déclenchées à la suite d’informations faisant état d’un important trou financier ayant été constaté dans le budget de la commune . Les mouvement de protestation des employés contractuels qui réclamaient à l’APC le paiement de leurs salaires, et comme la réponse des gestionnaires de la commune faisait toujours état de déception des agents contractuels qui n’ont pas perçu un seul sou depuis des mois ont aussi fait tache d’huile dans le dossier de la gestion de la paye des travailleurs. Cette enquête mettra certainement en lumière plusieurs zones d’ombres dans la gestion anarchique de certains dossiers de la commune Pourquoi a-t-on expliqué à ces contractuels que le budget municipal était déficitaire alors que les salaires de ces derniers devaient, initialement, être prévus dans les états de paiement de tous les employés communaux, permanents ou contractuels soient-ils? Beaucoup de questions en suspens auxquelles l’enquête déclenchée devrait permettre d’élucider cet énigme.

Slimane
Dimanche 10 Janvier 2010 - 10:36
Lu 383 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+