REFLEXION

L’ANCIEN PRESIDENT DU PARTI MSP, ABOUDJERRA SOLTANI : ‘’Oui, nous avons échoué’’

L'ex ministre et ancien président du (MSP), Aboudjera Soltani a déclaré que l’élection présidentielle semble tranchée en faveur du candidat Abdelaziz Bouteflika, parce qu'elle été polarisée autour de deux candidats seulement et négligée pour les quatre autres, du fait que dans les médias algériens et étrangers on n’entend parler que de deux candidats, à savoir M. Abdelaziz Bouteflika et Ali Benflis, alors que le reste semble avoir entrer en course que pour animer l'arène politique.



Soltani a déclaré que son mouvement a essayé de frapper aux portes pour trouver un candidat de consensus entre les islamistes et les démocrates, puis frappé à la porte de nouveau pour aboutir à un candidat islamique », mais les premières portes  nous les avons trouvées fermées, et les secondes ont été équivoques, alors nous avons constaté que l'entrée avec un de nos candidats n'est qu'une recommandation pour les élections que nous avons testé un certain nombre de fois, pour finalement être  tranchée en faveur de celui qu’on veut qu’elle soit, car la logique des élections n’a pas changé depuis 1995 à nos jours ». Soltani a déclaré que la dispersion dans le rang des islamistes algérien a empêché d’aboutir sur un candidat islamique de consensus qui a manqué pour la première fois à l'élection présidentielle, mais il est impossible pour un candidat de consensus de réussir, sans avoir « l’aval de l’armée, parce qu'elle subit les conséquences de l'échec du président si le pays sera affronté à des dépassements sécuritaires ». Soltani a regretté l'échec de la coalition présidentielle en raison de ce qu'il a décrit comme des alliés « égoïstes » du Front de libération nationale, et du Rassemblement Nationale Démocratique, qui a empêché le développement de la coalition présidentielle à un partenariat politique, qui supporteront tous les trois les profits et les pertes, ce qui a incité le mouvement de se retirer de la coalition et le gouvernement et à rejoindre les rangs de l’opposition en 2012.      

Touffik
Samedi 19 Avril 2014 - 11:12
Lu 228 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+