REFLEXION

L’ALIMENTATION D’ORAN EN EAU POTABLE EN H24 : Un défi que « SEOR » doit relever

La société de l’eau et de l’assainissement d’Oran « SEOR », contrairement aux confusions parues dans la presse ces derniers temps est une société algérienne à 100%. Son existence est due à la fusion le 01 avril 2008 ; de l’unité de production et de distribution des eaux d’Oran (ADE) et l’Office National d’Assainissement d’Oran (ONA).



L’ALIMENTATION D’ORAN EN EAU POTABLE EN H24 : Un défi que « SEOR » doit relever
Sa mission est celle de gérer les services publics de l’eau potable et de l’assainissement de la wilaya d’Oran. Elle est assistée techniquement dans cela par des experts espagnols issus de la firme « AGBAR » selon les termes d’un contrat de management signé avec la SEOR pour une durée de 5 ans et demi. Il s’agit d’un projet pilote qui se généralisera à toute la région ouest du pays si les objectifs ciblés sont atteints. A savoir l’alimentation en eau potable en H24 pour la wilaya d’Oran, la collecte, l’épuration et la réutilisation des eaux usées, l’amélioration de la gestion clientèle et la formation de tout le personnel de SEOR. Actuellement la rénovation du réseau d’AEP a concerné 65,5 km, dont 12,5 km pour la seule ville d’Oran et 53,1 km dans la zone suburbaine. Selon les propos de la chef de service communication interne de la société SEOR Mme Belgour qui a rendu visite au journal « Réflexion » en compagnie de l’expert espagnol Mr. Santiago, directeur commercial ; l’objectif de l’alimentation en H24 en eau potable pour Oran sera une réalité avant la fin de l’année si les travaux entamés par la DHW au niveau des couloirs des Hassis sont achevés à temps. Cette institution se donne comme échéance l’année 2013 pour entre autres ,concevoir un plan systématique de recherche des fuites, celle d’un plan de remplacement des compteurs , la maintenance des équipements et installations, le contrôle et gestion à distance du réseau d’AEP. Concernant le volet assainissement, il est prévu comme principales actions ; la maintenance et la réhabilitation du réseau, la réalisation du schéma directeur du réseau, la planification des activités d’épuration et de traitement de sous-produits, l’exploitation des stations d’épuration des eaux usées. Parallèlement à cette opération, la SEOR s’investit pour faciliter les relations avec ses abonnés. Pour se faire, la société a mis en place un nouveau logiciel de gestion dans le but d’améliorer le processus de recouvrement et de gestion de comptage et des volumes de vente .Il permet la connexion entre les agences commerciales et le traitement des réclamations et paiement des factures d’eau au niveau de toutes les agences commerciales, a affirmé la chargée de la communication. Il faut savoir que les clients de SEOR sont actuellement d’environ 210 366 abonnés au service AEP. Le champ d’intervention touche 09 daïras et 26 communes. SEOR a crée depuis 2009 son centre d’attention téléphonique (CAT) chargé de recevoir diverses requêtes telles les réclamations, doléances, interrogations etc.… Mme Belgour a souligné par ailleurs que la société qui est actuellement assistée par des experts, a mis en place des cycles de formation suivant les besoins de chaque structure pour l’ensemble de son personnel ; l’objectif de mise à niveau qu’elle devra atteindre dans la perspective de 2013 est celui d’acquérir des connaissances pratiques adaptées aux différentes fonctions. La formation se fait au niveau national mais aussi à l’étranger pour la transmission du savoir faire. La gestion de l’eau selon les normes internationales est une volonté bien affichée du gouvernement qui consent d’énormes moyens financiers et humains dans toutes les régions du pays. Pour SEOR, c’est un défi qu’il faudra relever à très court terme. Ce n’est pas une mince affaire.

Alaa.A
Mardi 19 Juillet 2011 - 09:32
Lu 1170 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par Benzorgat Mestoura le 18/03/2012 09:29
Tout cela est bien beau , mais il se trouve que la distribution de l 'eau se fait d' une façon anarchique . Malgré maintes réclamations au niveau de l' agence d' El Kerma nous subissons les conséquences de la mauvaise gestion et du laisser-aller des agents sensés veiller au bon fonctionnement et au prestige de la société . Nous restons sans eau pour des périodes allant de 10 à 15 jours et nos doléances ne sont jamais entendues.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+