REFLEXION

L’AID EL ADHA A RELIZANE :En l’ absence de solidarité, un sacrifice qui coute très cher



L’AID EL ADHA A RELIZANE  :En l’ absence  de solidarité, un sacrifice qui coute très cher
A l’approche de l’Aid El Adha, les marchés à bestiaux à Relizane, connaissent une affluence sans précédent cette année, ils sont beaucoup plus des curieux que de vrais acheteurs ou du moins des pères de familles en quête d’un mouton à leur portée  mais hélas, les prix cette année ne sont pas du tout négociables ni à la portée des petites bourses parmi les fonctionnaires, les retraités ou carrément les sans ressources et ce, en dépit de la disponibilité du cheptel. Ainsi, le prix de l’agneau varie entre 36.000 da à 45.000 da pour un poids de 15 à 20kg. Le bélier aux cornes enroulées n’est pas cédé à moins de 55.000Da, et le mouton entre 60.000 et 65.000Da et il est difficile voire quasiment impossible de trouver un agneau de moins de 30.000da. Quelques vendeurs pointent du doigt accusateur ce qu’ils appellent les éleveurs occasionnels qui ne travaillent qu’à l’approche de l’Aid comme étant à l’origine de cette spéculation d’autres attribuent cette hausse à l’augmentation des prix des aliments de bétail et les charges des ouvriers. Par contre, il y a des  citoyens qui constatent que la demande croissante des gros consommateurs, institutions étatiques, restaurants, les cantines d’entreprises et les multiples gargotiers ont tiré les prix vers le haut. D’autre part, les marchés ambulants du mouton sont partout à Relizane à bord de camionnettes et les observateurs constatent que les prix vont augmentés davantage. Rappelons, que contrairement à l’année passée, on n’a pas encore entendu d’action de solidarité envers les nécessiteux soit de la part de associations caritatives, habituées à ce genre d’actes louables ou de la part des bienfaiteurs qui se font rares. En revanche, il existe des salariés qui se sont livrés à l’achat par facilité auprès des éleveurs en versant 50% pour un mouton de 35.000 da et le reste en 2 mois mais la disponibilité du cheptel est limitée, les chanceux ont fait  la transaction au début de ce mois.                 

Abed Zeggai
Mardi 16 Octobre 2012 - 23:00
Lu 467 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+