REFLEXION

L’AFFAIRE DES CARTES GRISES DE MOSTAGANEM : 209 véhicules saisis et 22 personnes arrêtées



L’AFFAIRE DES CARTES GRISES DE MOSTAGANEM : 209 véhicules saisis et 22 personnes arrêtées
Au cours d’une conférence de presse animée du mercredi 22 septembre 2010 dans l’après midi, au siège du commandement du groupement de gendarmerie nationale de Mostaganem, par le colonel directeur de la cellule de communication du commandement de la gendarmerie nationale à cheraga, (Alger), et ce en présence du commandant chargé de la communication dudit groupement et de différents journalistes et correspondants de la presse écrite. Le colonel en question a présente le bilan réalisé durant les 7 mois de l’année en cours. Par ses différents services, dans son intervention, le responsable de cette institution sécuritaire fera remarquer que le volet de la criminalité fait état de 347 affaires traitées durant les 7 mois de l’année en cours contre 536 en 2009, quand aux poursuites judiciaires 465 individus ont été placés sous mandat de dépôt alors que 417 autres ont été mis en liberté provisoire alors qu’en 2009 352 ont été écroués et 547 individus ont été mis en liberté provisoire. Pour la commercialisation de la drogue, le bilanfait état de l’arrestation de 78 personnes dont 74 incarcérées et la saisie de 30 kg 200 grammes de kif traité durant le premier semestre de l’année en cours. En ce qui concerne l’affaire des fausses cartes grises qui viennent d’être saisies par les enquêteurs du groupement wilaya de Mostaganem. Les gendarmes viennent de mettre la main sur un important lot de fausses cartes grises ou ils ont saisi plus 209 véhicules de différentes marques à savoir 165 voitures de tourisme, 32 tracteurs agricoles, 4 camions et un camion semi remorque. Les équipes de la gendarmerie nationale au cours de l’enquête, ont procédé à l’arrestation de 22 personnes impliqués dans l’affaire et dix (10) de leur acolytes sont en fuite et dont les opérations de recherches se poursuivront jusqu'à leur capture et leur mise hors d’état de nuire, il est à signaler qu’un individu impliqué dans cette affaires se trouve dans un établissement de rééducation pour une autre affaire. Les inculpés ont été, après les procédures d’usage présentés le 21 septembre 2010 devant le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, qui a décidé de les placer sous mandat de dépôt en attendant le procès.

M. Touati
Samedi 25 Septembre 2010 - 00:01
Lu 843 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+