REFLEXION

L’AFFAIRE DES 5 TONNES DE KIF TRAITE SAISIES L’ETE 2013 : Le dossier transféré vers la chambre d’accusation



Le juge d’instruction près la deuxième chambre du pôle pénal spécialisé d’Oran a transféré le dossier de l’affaire des cinq tonnes de kif traité saisies l’été dernier dans la région frontalière ouest vers la chambre d’accusation du tribunal d’Oran. Les cinq individus impliqués dans cette affaire, dont trois sont toujours en cavale, seront jugés et condamnés par la Cour criminelle d’Oran pour association de malfaiteurs et trafic de stupéfiants. Pour rappel, en date du 31 juillet 2013 vers 1 heures du matin, les gardes frontières dans la daïra de Maghnia qui effectuaient une patrouille sur la frontière algéro-marocaine ont aperçu deux véhicules qui avançaient dans le noir à travers les champs. Il s’agissait de deux 4X4 dont les conducteurs se sont enfuis en laissant les moteurs en marche, et ce, à la vue des voitures de la patrouille. Les deux individus ont tenté de retourner vers le territoire marocain mais en  vain. Les gardes frontières habitués à ce genre de réflexes de la part des trafiquants et des contrebandiers ont réussi à les rattraper. L’une des deux voitures étaient immatriculées au Maroc la seconde portait deux plaques distinctes: une britannique et une allemande.                         

Medjadji H
Mercredi 6 Août 2014 - 18:50
Lu 73 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+