REFLEXION

L’AEP A MASCARA : La direction des ressources en eau tente de relever le défi

La journée mondiale de l’eau a été marquée par une grande exposition au niveau de la direction des ressources en eau de la wilaya de Mascara qui fut inaugurée par le wali et la délégation qui l’accompagnait. Le chef de l’exécutif n’a pas été tendre à l’égard des structures chargées de la gestion de cette denrée indispensable à la vie quotidienne du citoyen, il a fait la remarque sur les quantités d’eau qui se perdent quotidiennement à travers nos villes et a désigné certaines d’entre elles de ‘’chutes du Niagara’’.



Sachant que la wilaya de Mascara qui souffrait d’un sérieux problème d’eau dû au déficit de la pluviométrie et à l’insuffisance d’ouvrages hydrauliques pour la récupération des eaux pluviales, est à présent mieux alimentée en cette denrée rare, grâce aux différents projets réalisés par l’Etat. Afin de solutionner le problème d’approvisionnement de cette wilaya à vocation agricole et au climat semi aride dans les hautes plaines, le département des ressources en eau a mis en place un important projet, en l’occurrence l’alimentation de six communes du Nord de cette wilaya en eau potable à partir de la station de dessalement d’eau de mer d’El Mactaa. Ce projet, concrétisé et dont le coût est de 10, 5 millions de dinars permettra l’alimentation de près  de 270.000 habitants par un quota de 15.000 M3/Jour d’eau potable. Cette réalisation vient résoudre d’urgence le problème d’approvisionnement en eau potable des populations des communes suite au manque constaté sur les barrages de Fergoug et Bouhanifia. Le barrage de Bouhanifia se trouve à 4 km au nord de la ville de Bouhanifia dans la wilaya de Mascara, il fait partie du triplex formé par trois barrages en cascade Ouizert-Bouhanifia-Fergoug, l’ouvrage est un barrage en enrochement arrimé de 464 m de longueur, il s’élève de 54 m. La surface du bassin versant est de 5.566 Km2 et la surface du plan d’eau à la retenue normale est de 530 ha. Depuis sa mise en service, ce barrage a contribué considérablement à l’alimentation en eau de plusieurs localités se trouvant au sein de la wilaya de Mascara notamment les couloirs Bouhanifia-Hacine, Bouhanifia-Mascara, Bouhanifia-Mohamadia et Bouhanifia-Sfisef. Sa capacité  initiale est de 73 hm3, les eaux sont également transférées vers le barrage de Fergoug, dans le but d’assurer un bon approvisionnement de différentes localités de la wilaya. Le barrage de Fergoug situé au confluent des Oueds Hammam et Fergoug à 20 Km en amont de Mohamadia, est construit dès l’installation des premiers colons dans cette région. Le barrage de Fergoug  qui doit sa dénomination à la localité de douar  Fergoug dans la daïra de Mohamadia, reconstruit au cours des années 1966 à 1970, est aujourd’hui en terre, avec un noyau étanche et un déversoir muni de vannes. Depuis la modification de son profil, le barrage de Fergoug dont la capacité de stockage était de 17 hm3 en 1970, a été soumis  à un phénomène d’envasement progressif. Au bout de sept années (en 1977) sa capacité a chuté à 9,67 hm3, soit un taux annuel d’envasement dépassant 1 hm3. Après une première opération de dragage (1984-1986) où plus de 10 hm3 ont été récupérés, l’envasement du barrage est estimé aujourd’hui à plus de 14 hm3. En 2005, une deuxième opération de dragage est lancée visant à récupérer une partie du volume perdu tout en connaissant les conséquences environnementales que cela implique.  Par ailleurs, le barrage  de Ouizert, se trouve à 12 Km au sud de la ville d’Ain Fekan, dans la wilaya de Mascara. La mise en eau de cet ouvrage construit en 1974 faisant partie du triplex formé par les barrages en cascade Ouizert-Bouhanifia-Fergoug a été effectuée en 1986, l’ouvrage est un barrage en terre de 950 m de longueur et de 60 m de hauteur, tandis que la surface du bassin versant est de 2.100 km2. Depuis sa mise en service, ce barrage a permis de prendre en charge les besoins de la population en matière d’alimentation en eau potable. L’apport annuel de cet ouvrage dont la capacité initiale est de 100 hm3, s’élève à 84 hm3/an. Les eaux de ce barrage sont transférées vers la retenue de Bouhanifia, elles ont permis d’atténuer la crise d’eau qui a sévi dans la région pendant de longues années. Le barrage de Chorfa, se trouve à 65 km au nord du chef lieu de la wilaya, sa mise en eau a été effectuée en 1992, soit cinq ans après sa construction, l’ouvrage est un barrage en béton de 286 m de longueur et de 54 m de hauteur. La surface du bassin versant est de 4.190 km2. Depuis sa mise en service, ce barrage a contribué considérablement à l’alimentation en eau de plusieurs localités se trouvant au niveau de la wilaya. Sa capacité initiale est de 83,10 hm3. . Le barrage de Sig, c’était en fait un barrage réservoir, construit en 1884, le couronnement était alors de 90.00m, en 1885, la partie supérieure fut emportée par la vague d’eau provenant de la rupture du barrage Chorfa, depuis, ce barrage n’a plus été utilisé comme barrage de dérivation. En 1951, on procéda au renforcement et à la surélévation de cet ouvrage à la cote 82 m pour une capacité de 200 m3 représentant sensiblement le volume distribué dépendant 24 h pour l’irrigation du périmètre. Le problème de l’eau demeure le cheval de bataille des autorités de la wilaya et à leur tête M. le wali, celui-ci accorde une grande importance à cette denrée qui fait défaut parfois à certains niveaux du territoire de la wilaya, c’est pourquoi, l’attente du M.A.O préoccupe énormément le wali pour sa mise en exécution. Le D.R.E de Mascara M. Rachid disait  lors d’un entretien  que des actions sont entreprises dans chaque programme annuel qui consistent en la réalisation de nouvelles adductions à partir de nouveaux points d’eau, des opérations de réhabilitation et rééquipement de forages, stations de pompage et traitement d’eau et aussi des rénovations de réseaux à travers la wilaya pour améliorer l’approvisionnement et l’alimentation en eau potable des populations.

Réflexion
Lundi 24 Mars 2014 - 18:08
Lu 382 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+