REFLEXION

L’ADSL FAIT DEFAUT A BECHAR : Les internautes et les intellectuels se plaignent de leurs réseaux



L’ADSL FAIT DEFAUT A BECHAR : Les internautes et les intellectuels se plaignent de leurs réseaux
A Béchar, l'ADSL fonctionne mal, comme ailleurs dans notre pays. L'Etat a engagé des sommes colossales à tous les niveaux et particulièrement dans les secteurs publics. Citant comme exemple, l'ex-ministre de la poste et des technologies de l'information et de la communication ,M.Bessalah Hamid qui était en visite à Béchar durant le mois de novembre de 2008. Déclara que c'était une visite d'inspection de son secteur en matière de détermination de certains objectifs qui se sont bien réalisés en terme d'usage de technologie dans le domaine de la modernisation des structures techniques. Qui se traduit par les applications des réseaux à haut débit et notamment les échanges en matière de communication (Internet). D'où l'entreprise informationnelle du cadre informatique, qui représente l'interaction des services doit être en ligne et mise à jour avec toutes les coordinations possibles afin d'avancer et de promouvoir la lancée de cette technologie qu'on peut dire (service de mondialisation). Les capacités d'innovation de la maîtrise de l'exploitation d'Internet optimisent la communication et le savoir par les web. Aujourd'hui l'ADSL est devenue une plaque tournante qui relie les quatre points cardinaux avec toutes les géographies du monde. On ne se sent plus seul et plusieurs bureaucraties fatigantes ont disparu tel que le nouvel avoir postal et la commande de carnet de chèques, les inscriptions au concours et autres utilités se fassent par Internet. On vit toujours sous le prétexte de Allah Ghaleb ces coupures n'émanent pas de nous (Béchar) c'est au niveau d'Alger. Alors, jusqu'à quand on accuse les hasards qui sont de faux prétextes de la part de ce service qui parle que de diatribes et qu'il n'est pas au courant de ce qui se passe. On paye la facture et c'est tout. Ainsi, c'est la formule qui est utilisée presque dans tous les secteurs pour liquider les abonnés lorsqu'ils demandent des renseignements. On ajoute que l'accueil est très loin d'être souriant.

Med Smail
Jeudi 4 Novembre 2010 - 00:01
Lu 492 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+