REFLEXION

Kheïreddine-Mostaganem : Se sentant lésé, un citoyen interpelle Madame le wali



Muni de copies de documents et de correspondances adressés aux autorités locales, un citoyen M. Yahia Bachir, âgé de 48 ans, père de 10 enfants (5 filles et 5 garçons), résidant à Kheir -Eddine centre, s’est rapproché de la rédaction de notre quotidien en vue de la publication de ses déclarations qui se résument ainsi : M. Bachir a bénéficié d’un local à usage commercial, en location sous contrat, en date du 04/03/1998, n° 17/28, approuvé le 04/04/1998 et portant les références 173/98, pour y vendre des friandises et des casse-croûte. Depuis, l’acte d’octroi du local a régulièrement été renouvelé et M. Bachir dit s’acquitter régulièrement de son loyer. Le dernier contrat délivré par l’APC de Kheir-Eddine, sous les références : 01719/09, a été délivré le 07 février 2009 pour une période de 12 mois et prenant effet à compter du 01/03/2009. Le montant du loyer est fixé à 3000.00 DA par mois. A ce jour, M. Bachir est en règle vis-à-vis du trésorier de l’APC au vu des quittances de loyer qu’il a présentées. Le problème auquel il se trouve confronté, selon ses déclarations, est en rapport direct avec le P/APC, a tenu à nous confier M. Bachir, en ces termes : « le président de l’APC DE Kheir -Eddine me menace sans cesse de me retirer le local. « J’ai 10 enfants à nourrir et ce local est la seule ressource dont je dispose… ». Et d’ajouter : « J’ai peur pour mes garçons. J’ai peur qu’ils ne fassent de bêtises ». M. Bachir nous a par ailleurs affirmé ceci : « Je suis le seul, parmi tous les commerçants de la localité de Kheir-Eddine à payer 3000.00 dinars par mois. « Depuis son élection à la tête de, l’APC de Kheir-Eddine, en novembre 2007, le président ne cesse de me taquiner. Au courant de la semaine écoulée, il s’était présenté, à 22 heures, en état de d’ébriété, à mon local pour me provoquer. Il m’avait sommé de sortir ma marchandise hors du local », M. Y. Bachir dit avoir déposé plainte auprès de la sûreté de la daira de Kheir -Eddine à l’encontre du président de l’APC, tout en nous confiant qu’une requête, en ce sens a été transmise au procureur de la république, près le tribunal d’Ain-Tédelès dans laquelle il relate les faits survenus cette nuit là. Une copie de ladite requête, dont un exemplaire a été déposé à la rédaction du journal, a été transmise à madame le wali de la wilaya de Mostaganem pour information.

Le président de l’APC de Kheir-Eddine répond :
Suite aux déclarations de M. Yahia Bachir, résidant à Kheir-Eddine centre où il dispose d’un local commercial en location octroyé par l’APC, le P/APC nous à répondu. En effet, le 21-10-2009, nous nous sommes déplacés au siège de l’APC de Kheir-Eddine à l’effet d’entendre la version du président, suite aux allégations de M. Yahia Bachir. Après que nous l’eûmes informé de l’objet de notre visite, nous lui avions posé une série de questions aux quelles il a répondu.
1- Qu’avez-vous à reprocher à ce citoyen, qui se dit être en règle vis-à-vis du trésorier de l’APC, en ce qui concerne le local commercial dont il dispose ?
Le P/APC : « je n’ai rien à reprocher à ce citoyen, bien au contraire ; je l’ai toujours aidé, depuis qu’il avait une baraque en roseaux à proximité de la station de bus. Quand l’APC a voulu aménager cet espace, nous lui avions attribué un local en dur en location. Depuis, il en fait usage ».
2- M. Y. Bachir ne respecte t-il pas les clauses contenues dans le contrat ?
Le P/APC : « A ce jour, ce citoyen s’est toujours acquitté de son loyer conformément à la réglementation en vigueur ».
3- Comment sont attribués les locaux ?
Le P/APC : « Ce n’est pas l’APC qui attribue les locaux, mais une commission désignée à cet effet. Les locaux sont attribués en fonction de critères préalablement définis. Le contrat de location est délivré pour une durée de 12 mois, tel que le stipule l’article 2 dudit contrat, moyennant un loyer de 3 000,00 dinars par mois. Voici une copie dudit contrat délivré le 07-02-2009 sous le N° 01719/09 ». Le président de l’APC DE Kheir-Eddine nous a par ailleurs appris qu’un projet de construction d’un marché couvert est en cours de réalisation et comprendra 52 locaux qui accueilleront diverses activités commerciales. Dès que le marché sera opérationnel les actuels commerçants se verront attribuer de nouveaux locaux au sein du futur marché, tel que le stipule l’article 3 du contrat. Une enveloppe d’1 milliard 500 de centimes a été attribuée à cette opération, a tenu à nous confier le P/APC.

M. Bentahar
Samedi 24 Octobre 2009 - 23:07
Lu 1196 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+