REFLEXION

Khalida Toumi à la tête du Centre culturel algérien à Paris



Evincée du Ministère de la Culture, Khalida Toumi devrait remplacer Yasmina Khadra à la tête du Centre Culturel Algérien à Paris. Ainsi, l’ancienne ministre de la Culture Khalida Toumi a été repêchée par le gouvernement  pour son militantisme et son soutien actif à la cause de l’égalité de la femme  durant  près de deux décennies, serait sur le point d’être nommée à la place de l’écrivain Yasmina Khadra à la tête du Centre Culturel Algérien à Paris. Son Profil : Khalida Toumi est née le 13 mars 1958 à Aïn Bessem (wilaya de Bouira), elle est licenciée en mathématiques et diplômée de l'École Normale Supérieure d'Alger, professeur de mathématiques dans trois lycées d'Alger jusqu'en 1993.  Alors qu'elle est étudiante, en 1980, elle devient membre de l'OST (Organisation Socialiste des Travailleurs), qui sera plus tard propulsée comme présidente de l'Association Indépendante pour le Triomphe des Droits des Femmes en 1989, avant de rejoindre le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie de Saïd Saadi. En 1992, elle milite contre la création d'un État algérien Islamique, grâce à la création de la Section Féminine du « Comité National pour la sauvegarde de l'Algérie ». Elle rejoint la même année le Conseil Consultatif National Algérien. Élue députée du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie en 1997, exclue du RCD en 2001, elle devient Ministre de la Communication et de la Culture sous la présidence d’Abdelaziz Bouteflika lors de son premier mandat.  

Riad
Mardi 13 Mai 2014 - 11:09
Lu 2423 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+