REFLEXION

Khaled Nezzar poursuivi pour crimes de guerre

Accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, l'ex-ministre de la défense Khaled Nezzar reste dans le collimateur de la justice helvétique.



Khaled Nezzar poursuivi pour crimes de guerre
Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a annoncé mardi avoir débouté l'ancien ministre qui s'opposait à ce que le Ministère public de la Confédération (MPC) ouvre une enquête à ce sujet. "Il s'agit d'un premier cas d'application des nouvelles compétences exclusives attribuées en 2011 par le législateur au Ministère public de la Confédération pour la poursuite de génocides, crimes contre l'humanité et crimes de guerre", a expliqué la Cour des plaintes du TPF. L'ancien général et ancien ministre Khaled Nezzar avait été arrêté une première fois à Genève le 20 octobre 2011, a rappelé l'organisation de défense des droits de l'homme "TRIAL". Il avait alors été entendu par le MPC, avant d'être remis en liberté le lendemain. Il avait alors promis de se présenter à la justice suisse durant la suite de la procédure.L'ex-général avait été ministre de la défense entre 1990 et 1994. Il a fait partie des cinq membres du Haut comité d'Etat algérien. Selon l'organisation TRIAL, il aurait ordonné, commandité, ou à tout le moins accepté la pratique de la torture, des disparitions forcées et des exécutions extra-judiciaires. Les crimes qui lui sont reprochés s'étaient déroulés «dans le contexte du conflit civil algérien, qui de 1992 à 1999, avait opposé divers groupes islamistes au gouvernement», selon les termes utilisés par le MPC lorsqu'il avait annoncé l'ouverture d'une instruction «pour suspicion de crimes de guerre».

Riad
Mardi 31 Juillet 2012 - 23:55
Lu 826 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par philippe frioud le 01/08/2012 06:48
Et quel Pays aura le courage de juger la Suisse pour ses actes???????

2.Posté par Mustapha le 01/08/2012 11:38
Pourchasser par les âmes des innocents qu’il les a assassiné, qu’il va a jamais à l’enfer ce Nezzar

3.Posté par badredine le 01/08/2012 19:29
Mr Khaled Nezzar a eu le mérite de prendre des décisions en tant que responsable et dans quelles conditions?
Si chacun de nous était à sa place quelles décisions aurions nous prises?
bonnes ou mauvaises le résultat est là l'Algérie est debout.

4.Posté par Souley le 02/08/2012 09:41
Ok pour poursuivre Nezzar pour crimes de Guerre, actes de torture ...
Mais Donald Rumsfelf devrait subir le même sort.
Ca devient pénible cette chasse aux crimes de guerre seulement contre les régimes africains ....

5.Posté par atmane le 02/08/2012 18:04
Dans ce cas là , jugeons Busch et compagnie , la Suisse un pays pas si neutre que ça .

6.Posté par MESSAOUDENE le 03/08/2012 01:51
BONJOUR
DE QUELLE DROIT SES SOI DISENT SUISSE VONT JUGER LE GÉNÉRAL ALGÉRIEN ALORS QUE SES SUISSES SONT PAS NEUTRE LEUR NEUTRALITÉ ET PAPIER SEULEMENT
IL A TOUS FAIT POUR QUE NOTRE PAYS SOI EN PAIX TOUTE CETTE HAINE DE LA PART DE SIONISTE EURO PEINS QU'IL VEULE DÉSTABILISE LA NATION ARABE (MUSULMANE ) NON
QUE SES SUISSES PARLE DES CRIMES QUI SONT COMMIS PAR LA RACE JUIF EN PALESTINE
PEUVE T'IL JUGER LES GÉNÉRAUX JUIF ??????

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+