REFLEXION

Khaled Bounedjma :Le FLN de 1962 ce n’est plus le FLN de 2012

Le FLN de 1962 ce n’est plus le FLN de 2012, du fait que les places des têtes de listes ont été vendus à 220 millions de centimes."Je défend la jeunesse Algériens pour le retrait de l'extrait du casier judiciaire des dossiers du passeport, de l 'ANSEJ et du registre du commerce".C'est ce qu'a déclaré le président du parti FNJS Front national pour la justice social en marge de sa visite de sensibilisation et de campagne des prochaines élections locales du 29 novembre 2012.



Khaled  Bounedjma :Le FLN  de 1962 ce n’est plus  le FLN de 2012
Pour une première conférence de presse animée par le président du parti au tour de la prochaine campagne électorale, Bounedjma a souligné que le taux de candidatures féminines a atteint les 36 %, soit 162 femmes qui seront présentes au côté de 239 candidats.  A propos de la moyenne d’âge des postulants du FNJS, il s’est avéré que près de 50 % des candidats sont âgés de moins de 40 ans. Bounedjma a estimé à 69 % les militants présentant des qualifications universitaires. En réponse à la question des sources de financement de la campagne électorale, le président de cette nouvelle formation politique a déclaré que son parti compte subvenir aux charges des actions du parti par les apports personnels et les contributions des candidats. Khaled Bounedjma a indiqué que sa formation misera sur la jeunesse algérienne, qui, a-t-il soutenu, constitue le socle du «développement global durable».
  Précisant que les préoccupations des jeunes, notamment les jeunes diplômés universitaires comptent  «parmi les défis les plus importants auxquels l’Algérie est confrontée actuellement».
  En ce sens, il a plaidé pour la protection de cette frange de la société, qui, a-t-il dit, demeure en dépendance continuelle de «l’arbitraire administratif» et des obstacles rencontrés au niveau des dispositifs d’emploi. Dans ce même ordre d’idée, le FNJS, selon les déclarations de Bounedjma, prône la justice sociale qui passe, estime-t-il, par «la lutte contre la corruption et le trafic de marchandises, notamment, les denrées alimentaires». Le FNJS appel à une meilleure couverture sociale des citoyens Algériens, a fait remarquer son président.. Il est à noter que le FNJS a été accrédité le 27 février dernier dans le cadre de la nouvelle loi organique portant sur les partis politiques.Et en dernier lieu il a déclaré qu'il resterait fidèle pour le président de la république Abdellaziz Bouteflika.

Par Medjadji H
Mercredi 14 Novembre 2012 - 15:34
Lu 341 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+