REFLEXION

Khadra : Trois familles squattent des logements sociaux



Au bon matin de la journée de jeudi dernier, trois familles, habitant la commune de Khadra, ont procédé au squat de trois logements sociaux, sis à la cité des 32 logements. Les auteurs de cet acte illégal ont justifié leur forfait par le fait que les autorités locales n'ont pas tenu compte de leurs cas, jugés précaires, lors de l’opération d’attribution des logements. Effectivement, les trois pères de familles, auteurs du squat en question, ont été parmi des bénéficiaires lors de la dernière opération de distribution des 40 logements socio-locatifs qui avait eu lieu quelques semaines avant  les dernières élections locales. Or, il y a quelques jours, ils ont pris connaissance que leurs noms ont été rayés de la liste définitive des bénéficiaires suite à des enquêtes défavorables. Voyant leur calvaire durer plus longtemps que prévu, ils ont procédé immédiatement au squat des trois logements comme solution extrême, quoique condamnable et accablante, à leur situation. D’après  nos sources, les trois familles sont réellement dans le besoin et par conséquent ils remplissent les conditions requises pour bénéficier d’un logement social. Les trois familles, sont-elles victimes d’enquêtes erronées ? Les services de la police ont pris immédiatement l’affaire en main et des tractations sont engagées par les autorités locales afin de trouver une issue acceptable à cette affaire.     

A.Adda
Dimanche 3 Février 2013 - 10:10
Lu 226 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+