REFLEXION

KOIBICH ABDELLAH DEMISSIONNE DU FLN A MOSTAGANEM ! : La guerre des sénatoriales commence aujourd’hui

A la veille des élections primaires pour le choix des candidats qui représenteront le RND et le FLN aux élections sénatoriales de décembre prochain, M. Koibich Abdellah, membre de l’APW de Mostaganem, d'obédience FLN, calque la porte du parti de Saâdani et dépose sa démission des rangs de son parti pour exprimer son refus des pressions exercées contre lui par les responsables de la Mouhafadha.



En effet, dans une déclaration au Journal ‘’Réflexion’’, M. Koibich Abdellah, qui s’est présenté candidat du FLN lors des deux dernières sénatoriales, affirme qu’il vient de déposer sa démission du parti FLN. Les motifs avancés sont, selon lui, des pressions subies sur sa personne pour ne pas réitérer sa candidature. M. Koibich Abdellah dit qu’il n’accepte pas qu’on le prive de son droit à la candidature. De ce fait, il a décidé de quitter définitivement le parti pour ne gêner personne. À la question s’il se présentera encore une fois aux sénatoriales, M. Koibich Abdellah a déclaré qu’à la veille de ces élections, il se réunira avec les élus fidèles à sa personne pour décider à qui ils donneront leurs voix, quoiqu’il préfère donner ces voix à une tierce personne n’appartenant ni au FLN, ni au RND.  M. Koibich Abdellah, qui a toujours gagné les primaires, enregistrant de très bons résultats aux sénatoriales, ne comprend pas pourquoi on le pousse vers la démission. Il dira, dans ce contexte, qu’il n’arrive toujours pas à renouveler sa carte de militant. Ce fils de chahid se dit victime d’une injustice puisqu’à aucun instant n’a hésité à soutenir les candidats du FLN aux différentes échéances électorales...    
Ainsi, ces fameuses élections primaires, qui font sortir le chanceux élu qui aura à batailler pour jouir d’un salaire de plus de 30 millions de cts (y’a de quoi se casser la gueule), auront lieu aujourd’hui samedi et concerneront les deux partis du pouvoir (le RND et le FLN). Ces deux ‘’ténors politiques ’’, ont choisi la même date pour organiser leurs primaires, comme pour donner le coup de sifflet à une concurrence démocratique féroce, espérons seulement qu’elle ne se salira pas avec l’argent sale. Au parti du Rassemblement National Démocratique (RND), qui a toujours gagné ces élections à Mostaganem, le collège électoral aura à choisir entre trois candidats : Mehdi Ammour, ex-maire de Khadra et membre de l’APW, Reguig Chaabane, membre de l’APW et Kaid Charef, ex-sénateur, ex-maire de Fornaka et également membre de l’APW. Si le RND est habitué aux jeux du Sénat, desquels il est toujours sorti gagnant devant le FLN, pour l’ex-parti unique la tâche ne sera, peut-être, pas facile au vu des querelles que les élus du FLN nous ont habitués de voir à la veille de chaque sénatoriale. Il y a trois candidats qui se disputent ‘’la place au soleil’’ : deux membres de l’APW, Benlazeri Habib Bouchama et Bekadouri qui devront se mesurer à leur président de l’APW, Ketroussi Bouras, qui est aussi candidat. Il est à signaler que les primaires du FLN se dérouleront au siège de la Mouhafadha et seront chapeautées par M. Abdelkader Ouali, membre du comité central et ministre des travaux publics, assisté du président de la commission parlementaire des affaires étrangères M. Benmeddah.  Pour ce qui est du Parti RND, les primaires se dérouleront au siège de l’O.P.O.W. de Mostaganem, sous la présidence du Coordinateur du Parti M. Gacem Mohamed Laid, membre du secrétariat général du RND.

 

Said
Vendredi 6 Novembre 2015 - 15:41
Lu 657 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+