REFLEXION

KIDNAPPING D’ENFANTS : Mise en place d'un dispositif national d'alerte

Un dispositif national d'alerte sera déclenché à chaque fois qu'un cas de rapt et/ou de disparition d'enfant sera signalé dans l'une des wilayas du pays, selon une instruction adressée par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, à plusieurs ministères, corps de sécurité et organismes publics.



Ce plan national appelé "Alerte rapt/disparition d'enfants" a été élaboré et mis en place par un groupe de travail multisectoriel créé sous l'égide du ministère de la Justice, conformément aux instructions du Premier ministre édictées en date du 18 janvier 2016, est-il précisé dans l'instruction. Détaillé dans un schéma joint à l'instruction, le plan a été élaboré dans un cadre concerté et définit le rôle de chaque institution de l'Etat en la matière. "Sous la direction du procureur de la République de céans, tous les organismes publics concernés (médias publics dans leur ensemble, supports publicitaires, opérateurs de téléphonie mobile, ports, aéroports, gares...) seront  ainsi, sollicités pour relayer l'alerte dans une synergie préétablie, à l'effet de concourir à retrouver l'enfant en danger en vie, dans les meilleurs délais possibles", souligne l'instruction. Le Premier ministre a chargé, à cet effet, chacun dans la sphère de ses compétences, de "veiller personnellement à mettre en place ledit plan d'alerte, avec la célérité et la rigueur exigées par l'importance de cette question, de concert avec les instances judiciaires concernées".

Ismain
Mercredi 24 Août 2016 - 18:57
Lu 214 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+