REFLEXION

KHARROUBA – CITE DES 600 LOGTS : Un quartier envahi par les rats et les moustiques



Le manque d'éclairage public, les rats, les moustiques et les égouts éventrés sont devenus avec le temps les quatre plaies qui rendent la vie du simple citoyen dans ce quartier insupportable voire insoutenable surtout avec la chaleur du mois sacré. Notre déplacement sur les lieux n'était pas vain, par manque d’éclairage public les ruelles du quartier sombrent chaque nuit dans l’obscurité totale, à par quelques lampadaires qui se trouvent encore en état de marche ici et là. L'odeur nauséabonde hante certaines ruelles en raison des égouts éventrés, qui étaient apparemment bouchés il y a fort longtemps en formant des ruisseaux par manque d'entretien. La nuit tombée selon un citoyen résidant au dit quartier, surtout en cette période de grande chaleur, les moustiques et les rats sévissent en toute quiétude : « on est obligé la nuit de fermer les volets pour éviter les piqûres insupportables des moustiques, sans oublier l'odeur puante qui nous cerne de partout.». Pourtant, les citoyens de ce quartier ont sollicité à maintes reprises les services concernés pour régler ces problèmes à savoir ; l'éclairage public défaillant et l'éradication des bestioles nuisibles mais rien n'a été fait. Situé à la périphérie Est du chef-lieu de la wilaya, ce quartier est à l'abandon et il est très négligé. Les habitants espèrent des actions concrètes de la plupart des responsables pour débarrasser les locataires de ces problèmes.         

Bouziane Kamel
Mercredi 31 Juillet 2013 - 22:00
Lu 258 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+