REFLEXION

KHADRA MOSTAGANEM : Un port de pêche à «Sidi Laadjel», un vœu légitime de toute une région



KHADRA MOSTAGANEM : Un port de pêche à «Sidi Laadjel», un vœu légitime de toute une région
Les habitants de la daïra D’Achaacha ont appris, avec joie et espérance, lors de la dernière visite d’inspection et de travail de Mme le wali à la région, que la première responsable de la wilaya et la délégation l’accompagnant, ont fait une virée vers le site maritime de « Sidi Ladjal» appelé communément «Port-De Mesnard». Ce site, à la fois magnifique et stratégique, est distant de 7 km au nord–ouest de Khadra, chef lieu de la commune. Les habitants espèrent l’implantation d’un port de pêche dans ce site vu sa position géographique ; protégé naturellement contre les forts courants maritimes ; et la profondeur appréciable de ses eaux. Pour rappel, le site en question porte le nom d’une riche famille de colons « les De Mesnard » qui se sont installés dans la région dès le début du siècle passé. A l’époque, les voix de communication étant inexistantes, et le village le plus proche ; «Cassaigne » Sidi Ali actuellement ; distant de 30 km, les « De Mesnard » se virent dans l’obligation de créer une installation portuaire. Alors, Port-Mesnard, situé à 10 km de leur ferme, est né vers l’année 1912. A travers ce port naturel, ils exportèrent différents produits agricoles tels, les agrumes, les céréales et surtout des milliers d’hectolitres de vins hautement apprécié sur le marché métropolitain dont le vin d’appellation contrôlé « Clos de Mesnard » et « Domaine de Mesnard ». Des piquets pour fixation des amarres, et qui demeurent jusqu’à ce jour témoins d’un passé glorieux de ce site, ont été implantés sur les lieux et des passages ont été crées à travers les rochers pour permettre aux différents moyens de transport à atteindre les bateaux amarrés. Si le projet d’un port de pêche verra le jour dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014, les perspectives des activités liées à la pêche ne seraient que prometteuses, ce qui donnerait un saut qualitatif à une activité pratiquée par plusieurs centaines de familles et créera des opportunités d’emplois durables aux milliers de jeunes chômeurs de la région.

Abdelwahab Adda
Jeudi 10 Juin 2010 - 00:01
Lu 3769 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+