REFLEXION

Journée Mondiale du Diabète

A la veille de l’Aïd el Adha, alors que les chaines se formaient sur les perrons des boucheries et que des gens pressés s’agglutinaient devant les étals en cette journée de souiga, d’autres citoyens s’affairaient à aménager la salle de conférence du culturel d’Aïn Tédelès. L’Association El Amel des diabétiques d’Aïn Tédelès, était au rendez-vous



Journée Mondiale du Diabète
En effet, dès sept heures du matin, samedi dernier, d’éminents spécialistes de l’éducation physique et sportive et de la santé sirotaient leur thé avec le Dr Belhamiti Belkacem attendant que la salle se remplisse. Ce qui n’eut pas lieu, fête de l’Aïd oblige. Mais quand même le rendez-vous fut, selon le programme établi, et c’est dommage que le public n’ait pas profité à fond des conférences des éminents spécialistes de la bonne forme physique venus de l ‘Institut d’éducation physique et sportive -Istaps- de l’université de Mostaganem. Alimentation et éducation physique chez les patients et les bien-portants furent abordés dans leurs moindres détails. L’heureuse occasion est la célébration de la journée mondiale du diabète, qui coïncide avec le 14 novembre, a bel et bien commencé comme partout dans le monde et la petite association de cette daïra du Dahra, qui a moins d’une année d’existence, n’a pas manqué de commémorer à sa manière cette journée, toujours sous le parrainage de M. le wali de Mostaganem. Un parrainage qui marqua la population locale en juillet dernier et qui touchera le 12 de ce mois la localité de Sour et ses environs. Le thème retenu ne fut autre que ce que rabâchent les spécialistes : «J’appelle à changer le diabète » retenu par le laboratoire Sanofi, sponsor de la « fête ». Dès huit heures trente -un délai fut accordé aux retardataires- le Dr Abdelkader Boumesdjed s’attaqua à « l’éducation physique et sportive chez le diabétique » et fut suivi du Dr Hocine Benzidane qui traita de « diabète et santé physique », car a-t-il dit tout comme les maladies chroniques le diabète s’attaque à la santé physique. « L’alimentation et son importance chez les sportifs » fut abordée par le Dr Noureddine Attouti, alors que le Dr Noureddine Zabchi au lieu de son « Application des bases scientifiques dans l’alimentation sportive », se vit contraint de donner des leçons qui ne sont prêtes d’être oubliées par les hommes et les femmes présents vue la pédagogie qu’il employa pour faire passer son message. Un message clair et limpide. Il fut contraint, car tout avait presque été dit par ses prédécesseurs, alors qu’il y a tant de choses à dire « tout simplement ». Le Dr Ahmed Benklaouz Touati s’annonça avec « les effets de l’exercice physique sur la santé du diabétique », ce que conseillent tous les spécialistes et qu’il n’a pas manqué d’insister. Enfin, le Dr Ben Si Kaddour mit en évidence « l’intérêt de la marche dans sa réalité et ses horizons », un sujet avec des recommandations que l’humanité entière devrait en tenir compte en cette heure de télécommande et de sédentarité. Et comme toujours, M. Abbassa Hadj Abdelkader, eut l’insigne honneur d’accueillir en son restaurant invités et conférenciers avant que M. Hamiti, Khelil Nacerdine et le Dr Belhamiti sous l’égide du maître incontesté du sport à Aïn Tédelès n’aillent organiser une course entre cette ville et Sour.

Benatia B.
Mardi 8 Novembre 2011 - 09:50
Lu 771 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+