REFLEXION

Jeudi, une journée cauchemardesque à Oran : 200 asthmatiques transférés vers les centres hospitaliers

Les habitants de la wilaya d’Oran, et surtout les personnes asthmatiques, ont vécu une journée cauchemardesque, avant-hier, et nombreux ont été ceux qui n’ont pas pu supporter la chaleur, qui a atteint, dans certaines régions de la wilaya, les 42 degrés.



Jeudi, une journée cauchemardesque à Oran : 200 asthmatiques transférés vers les centres hospitaliers
Il y a eu ceux qui ont interrompu leur jeûne, et d’autre qui sont descendus à la plage. Mais les plus malheureux, qui sont les asthmatiques, ont été transférés aux différents  services de pneumologie, relevant des 4 hôpitaux de la capitale de l’Ouest, à savoir le centre hospitalo-universitaire d’Oran, l’Etablissement Hospitalo-universitaire (EHU) 1er novembre de l’USTO, l’hôpital d’Aïn El Turck et celui d’El Mohguen, sans parler des polycliniques qui ont été pris d’assaut par les personnes souffrantes de fortes crises  d’asthme, nous précisera une source hospitalière. En effet, et d’après notre même interlocuteur, le nombre des asthmatiques qui ont été évacués vers les hôpitaux d’Oran a nettement dépassé les 200 individus, dont des femmes et des enfants, qui ont des difficultés respiratoires durant cette journée qui a été caractérisée par une forte canicule. Nous avons, d’un autre côté, appris que l’hôpital d’Oran, à lui seul, a accueilli quelques 80 personnes, alors que celui de l’USTO a assuré les soins de 68 autres. Pour ce qui est des autres hôpitaux et polycliniques, ils se sont divisés  le reste des personnes malades. D’un autre côté, notre source d’information nous a affirmé que ce bilan enregistré,  en une seule et unique journée, n’est que le nombre d’individus déclarés qui ont été évacués  vers les centres hospitaliers. « Certains sont tellement habitués à ce genre de situation qu’ils se soignent tous seuls » nous dira notre même interlocuteur. Il est à signaler que la météo avait annoncé mercredi soir une température maximale de 32 degrés et un pourcentage moyen d’humidité, mais la vérité était loin d’être le cas, car dans les véhicules, plusieurs automobilistes  nous ont affirmé qu’au niveau du centre-ville d’Oran, la température a dépassé les 34 degrés, et dans la périphérie, certaines régions de la capitale de l’Ouest ont enregistré 42 degrés, et un taux d’humidité assez élevé pour envoyer des centaines de personnes asthmatiques vers les différents hôpitaux d’Oran.      

A.Yzidi
Vendredi 3 Août 2012 - 23:59
Lu 250 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+