REFLEXION

Jacques Vergés n’est plus



Le célèbre avocat français Jacques Vergés est mort, jeudi soir vers 20 h, heure de Paris, d’un arrêt cardiaque, alors qu’il s’apprêtait à diner avec des amis.Le ténor du barreau avait notamment défendu Klaus Barbie. Il est décédé jeudi à l'âge de 88 ans. Jacques Vergès était l'un des plus célèbres avocats français, mais aussi l'un des plus controversés. Jeune résistant puis combattant pendant la Seconde Guerre mondiale, communiste, Jacques Vergès s'est taillé au fil de procès retentissants une réputation sulfureuse d'avocat du diable, assurant la défense de Pol Pot, le chef des khmers rouges ; le Palestinien Waddi Haddad, dirigeant de la «première multinationale de la terreur» ; Anis Naccache, qui avait tenté d'assassiner l'ancien premier ministre iranien; Illich Ramirez Sanchez, alias «Carlos», le terroriste vénézuélien ; des militants du FLN en Algérie, l'une de ces plus grandes causes ; le nazi Klaus Barbie, le chef de la Gestapo lors de son procès à Lyon en 1987, et encore des chefs d'État africains… Il prit fait et cause, avec Roland Dumas, pour Laurent Gbagbo, après sa défaite à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, sa dernière grande cause.                   

Seif-Eddine
Samedi 17 Août 2013 - 10:59
Lu 133 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+